1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

bonjour à tous je suis surdoué et j'ai besoin d'en parler

Discussion dans 'Santé et bien-être' créé par linkaamelott, 12 Janvier 2019.

  1. linkaamelott

    linkaamelott Membre

    52
    7
    45

    salut

    voilà j'ai toujurs été un peu "spécial" donc quand j'été petite j'ai passée un test de QI qui disait que j'étais surdoué mais à l'âge de 8 ans il ne le considairait plus valide donc j'en est repassé même résultat je crois que je suis à la limite de la surdouence loin de moi l'envie de me vanter par ailleur je trouve se terme totalement con vu que je me sens plus conne que les autre vu que je n'ai jamais était très socail et mes ami sont en plus des cons qui me retire de leur liste d'ami u qu'il m'oublie je passe don le trois quatr du temps seul à parler à voix haute à moi même pour pas me sentir trop seul. C'est pour cela que pour en parler je vais utiliser le terme HP(haut potentiel) résument mieux ça, mais en plus de ça je suis dyspraxique ce qui à accesoirement détruit mon enfance je me suis souvent retrouvé seul et j'ai l'habitude l'on ma pris pour une folle alors je me faisait aussi harcelé par quelques cons qui se foutez de ma geule car je n'arrive pas à écrire à la main et qui me lançais toujours la balle dans la tête à la gym mais je considerer que c'était ma faute je n'était pas nomale maintenant j'ai peur des balle en mousse quand elles sont en mouvement, ce qui asser compliqué à la gym il y aussi le fait que je j'ai de la peine pour le rest e car je ne fais pas confiance à mon corps. Bref je le vis plutôt mal en plus de cela il y a eu cette année ou une toute la classe m'avais oublié je n'avais pas d'amis on plus l'on était la seule clase du collège l'on se moquait de moi pour tous je rentrer en pleurs tout les soir j'étais peut-être en dépression de la solitude je sais pas mais ce que je sais c'est que des moment j'ai eu un haine envers l'humanité et quand j'ai su pour ma dyspraxie ça c'est transformé en de la haine pour la connerie humaine mais ce jour à ce moment là j'ai eu deux émotion contraire d'abord de la joie mais aussi après de la tristesse car je voulais savoir pourquoi j'était différente pour ne plus l'être mais vu que c'est incurable, voilà et pour le savoir le pourquoi j'étais différentes je me suis intéresser à la science ce qui m'as rendu encore plus étrange pour mes camrade, je pense être associable je vais miu et j'ai aussi de bonnes notes mais je parle des fois le soir et je me mutile parfois encore ou je rumine mais conneries en boucle dans ma tête, voilà j'éspère juste ne pas m'être tromper de section et se que je peu devenir plus sociable même n'ayant pas de sujet de conversation commun avec eux ? merci à vous si vous avez lu c'est gentil de votre part
     

  2. wolcaine99

    wolcaine99 Membre actif

    311
    164
    80

    Il n'y a pas vraiment de solution miracle, dsl. Tu peux déjà essayer d'en parler à tes parents et (si tu veux bien sûr) changer de collège à cause du harcèlement. Dans un nouveau collège, personne ne te connaîtra donc tu pourras baser de nouvelles amitiés. Après tu sais, à cet âge là, les gens ont peur de la différence. Peut-êtrequ'au lycée ça ira mieux, je ne sais pas…
    En tous cas bonne chance, j'espère avoir pu aider:)
     
  3. Sangria1227

    Sangria1227 Légende

    1 713
    1 280
    150
    Salut salut !
    Alors la précocité se '' règle'' avec le temps.
    Je ne peux rien te conseiller de mieux que faire des efforts pour aller vers les autres (surtout ceux qui sont plus ou moins dans ton cas, y en a toujours) et combattre tes difficultés notamment sociales.
    Personnellement ca s'est réglé pendant le lycée, dès la seconde les mentalités changent, le harcèlement disparait quasiment (dans mon cas complètement, mais loin de moi l'idée de géneraliser).
    En première je n'avais plus de problème social, et en terminale pour continuer de grimper en confiance j'ai choisi la voie ténébreuse des blagues pourries (ça a un peu trop bien marché).
    Mais c'est marrant parce que quand tu parles des problèmes en sport je pensais être le seul à être comme ça :eek:
    À propos de ton intérêt pour les sciences par contre n'essaie pas de te caler sur les autres, garde-le. Plus tard si tu fais des études scientifiques tu seras entourée de passionnés de science et celui qui aura le plus travaillé ça réussira le mieux.
    Bref reste comme tu es, prends confiance socialement, et n'écoute pas les rageux qui critiquent, ça passera.
     
  4. linkaamelott

    linkaamelott Membre

    52
    7
    45
    ça fait 5 annnées scolaire que l'harcélement s'est arreté (même si ça a durer une année entière et que ça me marquera surement à vie ) maintenant on m'oublie le trois quart du temps et ça va mieux à ce sujet là le truc le plus incompréensible c'est que la personne qui est censée être ma meilleure me fait passer pour une folle devant tout le monde en me sortant de mes gonds me vole mes amis s'en s'on rendre compte et préférée passée du temps avec ses les gens de sa classe (pour bien comprendre en suisse est plus particuilèrement dans les canton de vaud vu que la scolarité est contonale ou régionale pour vous nous nos année on les comptes de 1 à 11 et entre la 9 et 11 éme en est sépare comme ça vg qui est composé en deux niveaux mais globalement ça n'as pas trop d'importance pour les gens normeaux voir intelligent mais pas pour l'école et vp pour les petits génies ou les gens normeaux qui on débarquer là sans trop de raison c'est selection est super mal faîte car elle ne prend pas en compte une millier de facteur différent vu qu'elle se fait par un résultat arbitraire de notes dans des groupes de matières) est l'on n'est pas dans la même classe car elle est en vp est moi en vg et qu'elle en profite pour me dire qu'elle passe son temps à bosser alors que moi je ne fout rien d'après elle comme si c'était de ma faute donc impossible de lui parler de trop de sujet hormis l' école ou elle m'engeule comme un pot pourrit et quand on est toute les deux se qui arrive rarement et qu'elle voit une de ses potes en vp que je ne connais pas elle discute avec elle et je fais le meuble je sais que c'est complètement con de rester avec quelqun comme elle mais elle un peu ma seule amie à l'école. un petit exemple pour que vous comprenez bien que je ne casse pas du grain sur une personne innocente une fois elle m'as demandé tout sourire de manger à coté de quelqun que j'aimais secrectement et qui c'étais fraichement mit en couple avec une de mes "amie" que j'ai connu parce que c'était l'amie d'un autre "ami" que j'ai failli tuer en classe avec une chaise et là aussi il avait chercher en n'arretant pas de parler de ma dyspraxie et de la rumeur qui circuler entre nous deux(même si là c'était pas de sa fautes)(je n'ai jamais eu de chances avec mes relation social) bref je suis partit dehors en prétexantant une connerie. Le pire dans cette histoire c'est que je mange souvent seule et il y a des cons qui me traite de SA et qui parte en rigolant je ne réagis même plus àça pour dire des fois je sanglote un peu et par à la bibliothèque seul endroit ou j'ai pas de problème sociaux mais j'y vais moins cette année pour mieux manger sur chantage de ma soeur que je remercie pour ça. Et cette année certain de ma classe qui le voient bien que je suis sympa et pas juste bizarre j'ai juste les pires amis du monde et ça pas ma faute me défendent face à c'est que je ne le choisi pas après faut il que je me fasse violence pour rester avec ces cons avoir une vie social mais pourri...non mais ça va mieux maintenant que j'aide ma classe sur le groupe wats'app de la classe je fais des exercice de math et des résumer de livre que l'on doit lire et des révision rapides de science et d'histoire et échange j'ai leur reconnaisant et le pire c'est que même si ça c'est pas autehentique et c'est juste un truc normale à faire dans une classe bin c'est plus vraie qu'avec mes supposé amis que dois je pense que le mieux à faire c'est de les envoyer bouler en leur disant leur 4 vérité et voir si la situation s'améliore au risque de perdre mes relations socials pour de bon existante actuelllement se qui me forcera à m'ouvrir au autres oui mais je le fait tout les trois mois mais ma meilleure ami me rappele une promesse débile que l'on restera meilleure amie pour la vie je suis comme qui dirait coincé donc vous avez des solution sachant que changer de collège et loin d'être une solution vu que j'habite en campagne le genre d'endroit ou le changement de collège serait pas pratique du tout car je devrais aller à des kilomètres de où j'habite(alors que je dois déjà prendre à bus dans un coin ou il y a un bus toute les heure pour faire une ligne pas très grande et que c'est le seul moyen de transport) surtout que là j'ai juste pas eu de chance avec mes ami mais j'ai eu une classe qui pour la plupart s'enfout là il peuvent très bien m'harceler pour ma dyspraxie ou/et ma surdouance suivent comment donc c'est pas une très bonne idée mais je me rassure en me disant que ça ira mieux quand je sortirait de l'école obligatoire il me reste une quelques mois et une année puis cette connase je la revoi plus mais je suis pas sur de tenir surtout qu'elle va monter le level avec notre dernière année obligatoire avant les examens en plus il n'y a même pas d'examens de science donc je vais bosser comme un mulet pour vivre une sociable détruite. Je sens que ça va être fun mais bon c'est pas si grave ou bien je minimilise le problème...surement qu'en pensez-vous?
     
  5. Nico6555

    Nico6555 Membre

    62
    14
    45
    Bonjour, je comprend tous à fait ce que vous dite. Sachez que la plus part des élèves qui harcèle les autres pour leur maturité. Il sont la plus part du temps jaloux, de quelqu'un qui réussi mieux n'est jamais vu d'un bon œil. AS tu essayer d'aller voir un psychologue si oui et que cela ne change pas. Aller voir un psychiatre car certain psychiatre on des thérapies pour les choses que vous avez vécu
     
  6. linkaamelott

    linkaamelott Membre

    52
    7
    45
    j'ai déjà vu des psygolgues(3 si mes souvenirs sont bons) pour mes problèmes de sociabilité mais ça n'as pas fait grand effets...maintenant ses problèmes ça va mieux mais il y a un truc qui me pose "problème" c'est mon amour pour les science de la vie car je suis la seule à aimer cette branche que j'entend critiquer tout le temps (désolé pour ce hors sujet)