1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

Concours d'écriture Sang' d'encre 4ème édition

Discussion dans 'Concours et événements' créé par Sangria1227, 22 Décembre 2018.

Finale ! Votre texte favori entre :

Sondage fermé 8 Février 2019.
  1. Pensées d'automne

    27.3%
  2. Songe lunaire

    72.7%
  1. Sangria1227

    Sangria1227 Légende

    1 738
    1 293
    150

    L'auteur(e) de Comment tout a commencé qui signale des mots entiers faux, dû au correcteur automatique

    Les retrouvailles
    : quelques fautes de conjugaison mais sinon ça va! Pas grand chose à dire sinon que dans l'ensemble j'ai pas trop accroché... Peut être à cause du nombre de personnages introduits en peu de lignes.

    Une fille : Orthographe bien, mais je vois pas ce qu'apportent les rimes, qui sont bien souvent pauvres voire juste là pour la figuration (les rimes en -é sans le même son avant ne comptent pas comme des rimes, genre thé rime avec acheté mais pas avec libéré), le vocabulaire recherché par moment mais qui ne concorde pas avec le reste ( des expressions vieilles comme ''payer le cens'' ne vont pas avec ''rechercher sur le net'' )...
    En bref un texte travaillé mais assez naïf et qui ne me transporte pas plus que le précédent. Pas mal quand même moi je dis !

    Elle : l'introduction était assez rapide alors j'ai cru à une science fiction assez clichée, mais au final c'est vraiment cool, dans un français quasi impeccable! Je veux bien la suite :eek:

    Songe lunaire : à mon goût c'est moins nécessaire de le mettre en vers que Pensées d'automne, bien que ce soit le même style. Mais c'est aussi très réussi ! Super texte :) !

    Comment tout a commencé : pas grand chose à ajouter à l'analyse (brillante, cela va de soi) d'Ayaroox, j'ai l'impression qu'il y a une dimension assez personnelle dans l'écriture. Dans l'ensemble je trouve pas mal, dommage que les dernières phrases soient ponctuées de fautes : « Et la vie repris son courQuand soudain j’ai 16 ans et tout dans ma vie aller changer »

    Tant qu'on y est, on continue :D :
    Fantôme persistant :
    Difficile à juger, dans l'ensemble c'est propre, orthographe correcte... Y a juste des expressions qui me dérangent un peu :
    « C'est toi que je ne cesse de voir. C'est toi que je ne cesse de chercher dans cette foule de gens.
    Je te vois partout, merde ! »
    J'arrive pas à discerner une construction, un enchaînement, un avancement dans le texte. Mais pas mal quand même !

    Pensées d'automne (re) :
    Zéro faute d'orthographe trouvée :eek: vocabulaire très recherché et diversifié.
    Du coup comme je disais avant, c'est à mon avis un peu trop dense pour être laissé comme ça, mais c'est de la mise en page.
    Feuille+vent+toux+dépression =automne, le portrait n'est pas le plus original mais il est abouti !

    Génération gâchée :
    C'est entre le poétique et le narratif, pas assez tranché :confused: mais bon hormis les quelques fautes qui font un peu grincer des dents et certains passages frôlant une légère naïveté, les mots sont bien choisis et ça rend le texte vraiment cool !
     
  2. Sangria1227

    Sangria1227 Légende

    1 738
    1 293
    150

    Alors en théorie les votes sont terminés dans quelques heures, si on a pas assez de votes d'ici ce soir on rallonge jusqu'à mercredi :confused:

    STATISTIQUES :
    12 textes pour 8 participants dont 6 nouveaux, très bon cru :D
    75% de filles, 25% de garçons, moins mixte que d'habitude :confused:
    La moyenne d'âge de 15 ans ça change pas
    5786 mots soit 482 mots par texte en moyenne !
     
  3. rêveuse nocturne

    rêveuse nocturne Membre actif

    368
    206
    80
    ohhh les votes
    moi je partirai pour songes lunaires (mon coup de cœur), pensées d'automne et elle
     
    Sangria1227 apprécie ceci.
  4. Jue

    Jue Légende

    1 493
    966
    150
    Pensée d'automne ♥ Et Songe Lunaire. Et Fantôme Persistant (j'ai voté Sang', je suis jontille)
     
    Sangria1227 et wolcaine99 aiment ça.
  5. Sangria1227

    Sangria1227 Légende

    1 738
    1 293
    150
    Tu as fait ton devoir citouaillen c'est jontil :)
     
    Jue apprécie ceci.
  6. BADAHOU0

    BADAHOU0 Nouveau membre

    41
    0
    35
    Témoignage de Albertine


    Bonjour, je suis très heureuse de pouvoir partager mon expérience incroyable avec vous. Mon petit
    ami s'est éloigné de moi vers la fin de l'année dernière et je me demandais vraiment s'il y avait des
    chances pour qu'il revienne vers il ma indiqué la date de retour de mon copain aujourd'hui, nous
    sommes à nouveau ensemble et tout va pour le mieux. Ma cousine avait eu recours au grand maitre sa
    Majesté badahou pour obtenir des conseils sur son orientation universitaire et elle aussi, grâce à
    lui , elle a réussi son examen et trouver sa voie.

    CONTACTER LE GRAND MAITRE MARABOUT BADAHOU

    SUR WHATSAPP OU APPEL +229 94 16 77 54

    SITES INTERNET

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.

     
  7. wolcaine99

    wolcaine99 Membre chevronné

    637
    299
    100
    Ca n'a rien à faire ici. Si tu veux faire la pub, crée au moins un topic, même si je pense que faire de la pub n'est pas non plus le meilleur truc à faire ici
     
  8. Otréré

    Otréré Membre chevronné

    510
    76
    65
    Salut j’aimerais savoir où sera affiché le palmarès
     
  9. Sangria1227

    Sangria1227 Légende

    1 738
    1 293
    150
    Ici même !

    Mais du coup j'ai pas reposté pour confirmer mais la fin des votes est bien reportée à mercredi 23h59, avec le palmarès pour le lendemain ! Pour le moment c'est assez serré dans l'ensemble donc ce serait cooql que plein de personnes votent pour avoir un résultat significatif :)
     
  10. Otréré

    Otréré Membre chevronné

    510
    76
    65
    Ok merci
     
  11. LadyGagaFanUltime

    LadyGagaFanUltime Membre chevronné

    686
    401
    100
    Génération gâché pour ma part!!
     
  12. Sangria1227

    Sangria1227 Légende

    1 738
    1 293
    150
    OKAY alors deux textes sont à départager pour la 1ère place :eek:
    J'ai créé un sondage, tout le monde peut bien sûr (re)voter
    ATTENTION, CHANGER LE VOTE EST IMPOSSIBLE
    Les votes des deux auteurs ne seront pas comptabilisés, ni le mien, mais ils peuvent voter pour voir à peu près où en sont les résultats (les résultats affichés dans le sondage ne seront donc pas exacts).
    Et enfin le sondage est clos à 16h demain ! À demain donc pour les résultats finaux !

    EDIT : rappel des textes :
    Note : à lire lentement, tranquillement

    Pensées d'automne

    Vingt heures. Ou dix-huit. Qu'importe. La voûte céleste sommeille dans les ténèbres profonds du néant. Les feuilles embrassent lentement le sol avec nonchalance, bercées par une brise essoufflée. Je m'assieds sur un banc décoloré, contemplant le ballet monotone des éléments.
    Un faible craquement de feuilles approche. Dans une toux légère, un homme en veste noire et au visage blême, s'arrête au milieu d'une flaque esseulée. Il déplace péniblement sa main tremblante vers la poche de son habit, faisant apparaître un vieux mouchoir déchiré.
    Dans le sinistre souffle des morts célébrés, se distingue la voix d'un jeune enfant faisant joie des éléments déposés au sol. Je me souviens de ces jours insouciants. Je me souviens des jeux d'été et l'attente des premiers flocons délicieux d'hiver. Tant de mémoires immortelles résident séparées par les sanglots longs des vents mauvais, doucement éclipsées par les brumes de l'oubli.

    Pendant ce temps, l'oiseau de la mort saute d'arbre en arbre. Son vol menaçant fige l'instant et alourdit le ciel de ses oriflammes noires. La douleur se réveille délicatement dans les méandres lugubres d'un esprit amorphe : ainsi s'impose l'éternelle solitude laissée par l'Être qui manque. Les ombres agitées se succèdent dans mon âme comme dans un rêve sans fin. Les démons avalent goulument les bribes de mes espoirs anéantis. Mais tandis que je pliais sous les coups du tyran Regret, le vent cessa de geindre, les feuilles suspendirent leur vol, le monde se tut.
    L'homme vêtu de noir éternua. Il continua son chemin sous le crissement des feuilles mortes.
    Songe Lunaire

    Brenda regarda par-dessus son épaule. En haut, très loin, la voûte céleste supportait le poids des étoiles. Derrière elle, la Grande Ours brillait de mille feux. La jeune fille plongea son regard dans l'étendue infinie du ciel. On aurait dit des petits diamants scintillants mais l'enfant savait que l'univers valait bien plus que n'importe quel trésor. Elle repensa à ce grand étang, bordé de roseaux, dans lequel des martins-pêcheurs plongeaient pour se nourrir. Un jour les hommes étaient arrivés. Ses suplications n'avaient servi à rien et le petit lac avait disparu. Le cosmos lui ne s'en irait jamais. Malgré ses progrès, ses belles paroles, l'Homme n'était pas prêt pour conquérir la galaxie. Tellement d'espace restait inexploré, inaccessible. Et cela ne changerait jamais. Il avait déjà fallu attendre 1969 pour que l'humanité marche sur la Lune. Il faudrait encore plusieurs centaines d'années pour qu'elle soit conquise totalement.
    - Brenda ? Brenda, rentre immédiatement à la maison.
    Les accents familiers et appeurés de sa mère, Taylor, ne la sortirent pas de sa contemplation. Au contraire. Sans se tourner vers elle, la petite l'appela et l'invita à s'assoir à côté d'elle, comme si elle ne pouvait rompre le lien qui attachait ses yeux aux constellations. Inconsciente de la panique grandissante de Taylor, elle commença à lui parler avec des intonations envoûtantes. Elle s'empara de la main de sa mère, entrelaça ses doigts d'une froideur de glace dans les siens. Elle frémit mais continua de lui décrire le ciel, de lui vanter ses beautés, de l'inçiter à se perdre dans sa grandeur. Peu à peu, l'adulte reprit son calme, sous le charme irrésistible de la Nature. L'oeil immense et sans paupière de l'Olympe les observait patiemment. De temps en temps, un météore passait, fendant le noir pur de sa traînée argentée. Il était plus rare d'apercevoir des comètes. Les deux silhouettes solitaires se détachaient sur le fond clair, leurs cheveux ondulant doucement dans la brise.
    La Lune éclairait l'étrange scène de sa lumière palotte et grisâtre. Même de la Terre, ses nombreux cratères étaient visibles. Brenda avait choisi son jour avec précision, afin de partager la pleine lune avec Taylor. Le satellite était entouré d'un halo bleuté, halo infranchissable drapé de mystères. Sous cet aspect là, il était très attrayant. De légers nuages traversaient l'atmosphère de temps à autres. La Lune n'était jamais entièrement cachée. Son rayonnement flou réussissait toujours à percer le voile opaque de brouillard. Un vol solitaire d'oies sauvages étonna Brenda. Leurs cris se répercutèrent longtemps, comme un écho intarissable. Cependant il ne troubla en rien la perfection de cet instant car ce son, en harmonie avec la Nature, résonnait comme une musique de fond. Les deux humaines, seules au milieu de nulle part, unique indice de la présence de l'espèce, respectaient silencieusement la solennelité de ce moment. La subtilité du moindre détail, l'organisation sans défauts du monde, tout leur apparaîssait maintenant. Dans ce tableau, elles auraient pu passer pour un animal quelconque n'ayant jamais cherché à détruire toute cette beauté. Seuls les bruits naturels brisaient le silence. Aucun gazouillis d'oiseaux. Par contre, on pouvait entendre le rugissement du fauve ou le bruit feutré des pas du chat sauvage sur la branche.
    Allongées dans l'herbe haute et jaune de l'été, la mère et la fille poursuivaient leur observation minutieuse de l'univers. Brenda ne souhaitait pas dessiner une carte précise des étoiles. Au contraire, elle voulait redécouvrir chaque soir la composition de la galaxie, sans jamais s'en lasser. De toute manière, pensait-elle, tout cela est trop vaste pour être cartographié sans erreurs. Aucune d'elles ne pensait à parler, toutes deux perdues dans l'immensité qui les dominait. Cependant, elles ne cherchaient pas à s'enfuir, à trouver la sortie, à se rencontrer ou même à réintégrer leurs esprits. Ce labyrinthe de pierres précieuses ne les effrayait pas. Elles désiraient s'y perdre un peu plus, oublier encore un peu leurs soucis humains et pesants. C'était là une si bonne raison. Elles serraient contre leur coeur chacun des astres qu'elles rencontraient, cherchant à les protéger. Pourtant, c'était plutôt aux deux femmes de craindre un danger, pas aux étoiles, bien au chaud dans leur grand manteau de vapeur brûlante.
    Soudain, Brenda se mit à haleter, ses yeux s'écarquillèrent sous l'effet de la peur. Taylor se réveilla de son coma et ses mains papillonèrent sur le visage de sa fille. Son âme était ailleurs, en compagnie des lumières clignotantes qui la surplombaient. Elle s'efforça de se concentrer sur Brenda, en vain. Il était difficile de résister à un tel appel une fois qu'on s'était laissé entraîner dans la spirale. Le tourbillon invisible qui agitait son corps n'était que mental.
    - Il reste si peu de temps, réussit à prononcer l'enfant. Le jour va bientôt se lever. Profite des derniers instants, ne t'occupe pas de moi.
    L'urgence de la situation se fraya un chemin dans l'esprit de Taylor. L'angoisse lui serra soudain le ventre. Elle essaya de se ressaisir. Après tout, elle aurait toute la nuit suivante et bien d'autres encore. Pourquoi cette frayeur ? Qui avait-il de si important, de si éphémère, qui disparaîtrait au matin pour ne plus jamais revenir ? En quoi cette nuit-là était-elle si essentielle, si décisive, si capitale ? Elle retomba sur le côté, dos contre terre, sa poitrine se soulevant violemment. Sa peur n'avait rien à voir avec celle qui l'avait enserrée au début de la nuit. Brenda, elle, s'était un peu calmée.
    Au bout de quelques minutes de réflexion, Taylor décida de suivre le conseil de sa fille. Elle était trop agitée pour déchiffrer son message et il ne lui restait plus beaucoup de temps à passer sous la voûte pour qu'elle se permette de le gaspiller. Elle se relâcha de nouveau et son esprit, libre de toute contrainte, reprit son exploration. C'est avec un point de vue et des émotions totalement différentes qu'elle aborda l'infini, pourtant. A présent qu'elle avait conscience d'une urgence, d'un trésor à protéger, elle le cherchait avec frénésie et ardeur, sans relâche. Mais les aiguilles tournaient et la noirceur d'encre laissa peu à peu place à un violet prononcé. Puis la couleur vira à un rouge saisissant et enfin à un beige légèrement orangé. L'azur du ciel se découvrit petit à petit sans que Taylor ait obtenu le moindre résultat. Les lampadères de l'univers devinrent de moins en moins visibles et la lumière dorée du soleil para le ciel de mille reflets. La chaleur se répandit doucement entre leurs mains rassemblées. Une larme unique roula sur la joue de Brenda. Pas une larme de défaite, plutôt une larme d'émotion pure.
    Carina, la dernière étoile, clignota quelques secondes avant de disparaître.
     
    Dernière édition: 7 Février 2019
  13. Sangria1227

    Sangria1227 Légende

    1 738
    1 293
    150
    C'est donc, non sans quelques jours de retard, l'heure du PALMARÈS !

    Alors les textes ont tous été super mais malheureusement on ne peut pas récompenser tout le monde (c'est le principe d'un concours je suppose ?), du coup si vous avez jeté un oeil à la 1ère édition ( https://forum-ados.fr/threads/concours-decriture-sang-dencre.191540/ ) vous avez sûrement noté qu'il y avait des prix secondaires :cool: enfin bon trêve de blabla, commençons !

    Le prix de la participante la plus motivée revient à @Otréré avec 3 textes (plus de 2000 mots au total...) !
    La participante la plus rapide est @wolcaine99
    La participante la plus jeune est... Aussi @Otréré !
    Le participant le plus vieux est anonyme, et c'est aussi le plus retardataire :D

    Maintenant les trois premières places :cool:

    C'était hyper serré et y a pas eu énormément de votes, du coup on a pas mal de textes en 3e position :

    Chemin de vie de @Clém365
    Fantôme persistant de la tenante du titre @Ayaroox
    Et enfin Elle de @someone_lost
    Bravo, vous n'êtes pas passé loin ! (Et les autres non cités non plus au final...)

    Pour la première place ça a dû se jouer au départage :eek:

    En 2e position, Pensées d'automne d'un anonyme (1er prix masculin) !

    Et enfin la victoire finale revient à @wolcaine99 pour son superbe texte Songe lunaire (victoire large au départage) ! (Aussi 1ère moins de 15 ans)

    Voilà voilà c'est la fin de cette 4e édition, merci à tous les participants et tous les votants !

    La barre était vraiment très haute cette fois, alors que les auteurs dont les textes n'ont pas été cités n'hésitent pas à se dévoiler :) ils ont tous été très bons et ce serait cool d'en discuter après coup !
     
    Dernière édition: 8 Février 2019
    wolcaine99 et Otréré aiment ça.
  14. Lawrone

    Lawrone Légende

    1 723
    778
    150
    Bravo à tous les ceux qui ont été récompensés ! Et à tous les participants en général bien sûr :D
     
    Sangria1227 et Otréré aiment ça.