1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Ce forum est réservé à un public averti
Les discussions tournent autour de la sexualité des ados et certains propos peuvent être choquants.
Toute dérive (pédophilie, pornographie etc.) sera signalée aux autorités compétentes.
Si quelqu'un vous parait trop insistant que ce soit en privé ou en public n'hésitez pas à nous faire un signalement.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

De l'agression sexuelle au viol.

Discussion dans 'Sexualité' créé par Neco-chan, 4 Avril 2015.

  1. Aspidu23

    Aspidu23 Membre actif

    417
    5
    0
    De rien ;)

    Quand à moi, je vais témoigner : en novembre 2014 (j'avais 15 ans, presque 16), je pratiquais l'aïkido dans un dojo. Un monsieur (élève aussi) d'au moins 60 ans aux cheveux blancs me faisais des commentaires chelous comme "tu es une coquine", "tu vas attirer beaucoup d'hommes" et même "j'ai la main baladeuse", et il m'a mis une main aux fesses. Il y avait beaucoup d'espace alors il l'a forcément fait exprès.
    Sur le coup je n'ai pas osé réagir, j'étais sous le choc et je m'etais demandé si je me faisais des illusions mais non c'était bien vrai.
    Aujourd'hui je rêve de retourner à ce moment pour me retourner, lui donner une claque et lui hurler d'arrêter de me toucher les fesses, histoire que tout le monde entende.
     
  2. I'mNotMe

    I'mNotMe Membre chevronné

    584
    1
    0
    Bonjour les gens,

    J'ai vécu une agression sexuelle étant plus petite, dans mes souvenirs j'avais 8 ans, mais je jouais déjà à l'ordi, sur un jeu où je me suis inscrite en 2012, donc je devais avoir 11 ans (chacun ces techniques pour se rappeler...)

    Donc je devais avoir 11 ans, je me souviens être dans mon bain, quand mon frère qui devait avoir 19 ans à ce moment entre. Il vient se baigner avec moi. Je ne vais pas rentrer dans les détails pour ne pas en choquer certains qui pourrait tomber là-dessus. Mais en gros il me caressait avec son truc bidule (Oui j'aime bien donner des surnoms chelou)

    Il le faisait pratiquement a chaque fois que je prenais un bain.

    Et quand je lui demandais si je pouvais utiliser l'ordi ( la référence pour me souvenir de mon âge) il me disait: a condition qu'on fasse ça .

    Et du coup bah je le laissais faire. Je n'avais que 11 ans, et lui 19 ans. Et puis c'était mon frère et je n'ai jamais oser dire non a quoi que se soit. Donc je l'ai laissé faire.

    Ce n'était pas du viol mais une agression sexuelle, je précise qu'il ne faisait que me "caresser"


    Je n'en ai jamais parler a quelqu'un de ma famille, et encore moins à mon frère qui a peut être oublier après tout. Il ne l'a fait que durant 1 année. (Je crois)
     
  3. Aspidu23

    Aspidu23 Membre actif

    417
    5
    0
    Coucou ma belle.

    Un tel acte, l'agresseur s'en souviendra toujours, surtout si tu es sa sœur. Même si, juridiquement, les attouchements ne constituent pas un viol, psychologiquement il n'y a pas de différence majeure. C'est aussi grâve. Essaye d'en parler à quelqu'un. À tes parents ça risque d'être dur le les convaincre mais tu peux toujours essayer. Je vais te donner une idée pour en parler à tes parents. Écris-leur une lettre en disant :

    "Alors voilà. J'ai des souvenirs avec mon frère de quand j'avais 8 ans et lui 19. Je pense qu'il a une maladie et qu'il a été lui-même traumatisé. Ça ne va pas être facile à entendre pour vous mais j'aimerais qu'il soit au moins pris en charge par un psychiatre. Il a, pendant un an, abusé de moi. Il me caressait les parties intimes pendant le bain. Quand je lui demandais si je pouvais utiliser l'ordi, il me disait "oui mais seulement si tu accepte de te faire caresser" et moi, comme j'étais petite, j'acceptais ce chantage car je n'avais pas la notion que c'était mal. Mais aujourd'hui je me rends compte de la gravité. Je suis désolée mais il fallait que je vous en parle et si vous ne me croyez pas, je serais triste mais je comprends que c'est dur d'admettre que votre fils est malade et a abusé de votre fille".

    Je pense que ce texte est une bonne idée. Bonne chance et n'hésite pas à donner des nouvelles sur cette histoire.
     
  4. I'mNotMe

    I'mNotMe Membre chevronné

    584
    1
    0
    Merci de ta réponse Aspidu'

    Je ne sais pas si je vais en parler parce qu'en plus c'était il y a plusieurs année quand même... Il a 23 ans, et il a une copine.. Je me trouve pas qu'il a l'air malade donc je sais pas vraiment quoi faire a vrai dire...
     
  5. Meliote<3

    Meliote<3 Nouveau membre

    17
    0
    0
    Bjr, j'ecrit ma reponse en sachant tres probablement que pleins de gens se foutteront completement de ma gueule en lisant... mais je m'y attent...

    Donc, il y a depuis environ 5 mois, lorsque je me promene dans mon quartier ou en bus, n'importe ou en fait, je crois tout le temps cette jeune fille un peu bizarre (a peu pres 17 ans). Au debut, elle etait normal, genre, elle me regardait souvent mais ca passe) mais peu apres, elle allait ''plus loin'' genre, en bus par exemple, elle s'asseyait tout le temps a coter de moi, et mettait sa main proche. Au debut, je n'y pretait pas vraiment attention, mais au fur et a mesure, elle insistait et mettait sa main carrement sur ma jambe et ca me mettait tres mal a l'aise .

    C'est seulement une fois lorsqu'elle a approcher son visage du mien que j'ai reagis, je me suis reculer, ca l'a insulter, elle m'a donner un coup avec sa main, et elle est desendu... cela a durer peut etre 2 mois (genre vaguement). Puis, c'est la, que les ''Vrai'' affaire ont debuter; je la croisait regulierement, sans preter vraiment attention. Puis une fois, sans raison (on etait ''seul'') elle s'est approcher de moi et a dit mot pour mot; ''Tu me trouve moche, oui, car sinon, on sortirais ensemble! Tu te foue de moi! je sais!'' J'ai pas repondu (quoi repondre?!) Et brusquement, elle a mi sa main sur le coter de mon ventre , je l'ai repousser tout de suite J'ai dit ''tu fais ?'' puis elle a repondu ''ce que j'AI a faire, de tout facon, tu peux rien dire, tu avais qua reagir''...

    Je n'etait pas a l'aise la dedant.. mais...elle n'a fait que des ''attouchement''.... je sais pas si je devrais en parler, si c'est ''grave'' si c'est meme quelque chose ''mal';' ce qu'elle a fait...

    Je tien a preciser que j'ai deja entendu des histoire similaire, que ca compte pour des attouchement, mais les ''victime'' sont toujours des fille et les '''toucheur'' des mec, et la, c'esty l'imverse, je suis confu et perdu.
     
  6. Aspidu23

    Aspidu23 Membre actif

    417
    5
    0
    Coucou ! Eh bien si, c'est effectivement du harcèlement sexuel. Aucune personne n'a le droit de te toucher sexuellement si tu n'as pas dit oui. Tu refuses et elle insiste, et ce à plusieurs reprises. Ce sont des agressions sexuelles répétées. Essaye quand même d'en parler avec tes parents et même à la police.

    Malheureusement, le phénomène de société pousse à croire cela. Imaginons A et V. A fait des attouchements sexuels à V sans le lui avoir demandé la permission. V repousse A. A le prend mal et continue et culpabilise V.
    Eh bien, il est fort probable que l'on s'imagine A sous les traits d'un homme et V sous les traits d'une femme, alors que l'inverse est possible. Pour beaucoup de gens et de façon inconsciente, lorsqu'un femme attouche un homme sans le consentement de ce dernier, elle sera jugée plus nymphomane que terrible.

    Mais les femmes agresseuses existent et si personne ne te prend ai sérieux, appelle le numéro "viol femmes informations". Contrairement à son nom, ce numéro s'adresse aussi aux victimes masculines.
     
  7. Meliote<3

    Meliote<3 Nouveau membre

    17
    0
    0
    Merci beaucoup de ta reponse, tu es une des seule qui ne me repond pas d'une reponse comme '' T'est bein tapette! C'est une fille! Tu aurais pu te defendre, elle t'aurrais lacher!'' ou bien '' T'es black non? Faike, porte tes couilles!''. On dirais que le monde oublie que lorsqu'une filles subit ce genre de chose, elle se sent tres mal apres.... et que c'est de meme pour les 2 sexe....

    Pour mes parent... je peux pas tellement du a une situation compliquer (J'ai juste une mere et elle m'a mi a la porte lorsqu'elle a apprit ma bisexualiter....je suis en ''centre'' alors que elle meme, elle est lesbienne... elle est chelou, quoi) bref.... Sinon pour la police.. je me demande si il vont pas me dire que j'exagere un peu.... Ouais, je crois que je suiverais le dernier conseil, appeler des centre d'aide.... il me trouveront surement..... tapette, idiot... etc... mais je vais essayer :/
     
  8. LolitaPokemon75

    LolitaPokemon75 Nouveau membre

    6
    0
    0
    Merci pour ton post Lolipop02, il est très complet ! La prochaine fois qu'un mec se comporte mal avec moi, je saurais comment me défendre !!
     
  9. Luce

    Luce Nouveau membre

    43
    1
    35
    Hier, une personne m'aborda en ville me proposant avec insistance d'aller boire un café avec elle ou d'aller au restaurant ou d'avoir un rapport sexuel. Je refusai et malgré son insistance je maintenus mon refus. Cette personne partit puis une coïncidence fit que, un peu moins de dix minutes plus tard, continuant mon chemin trois rues plus loin, je rencontrai derechef cette personne. Elle me suivit alors en me tripotant légèrement. Lorsque nous passâmes à côté du parc du quartier, cet homme excité me demanda d'entrer avec lui dans le parc. J'acceptai de le suivre en disant que je ne voulais pas de sexe mais il insistait encore pour avoir un rapport sexuel. Il m'emmena à travers des buissons de sorte à ce que nous fussions cachés. Là, il me montra son pénis et mit ma main dessus. Je lui dit que je voulais partir et je sortis des buissons malgré son insistance pour que je restasse. Immédiatement, il me rattrapa, me prit une main et m'emmena sur un banc. J'acceptai de m'assoir à côté de lui et il prit ma jambe pour la poser sur la sienne. Ainsi, il me baisa de nombreuses fois le visage pendant que j'essayais d'en détourner la tête. Avec ses mains, il me tripota le visage, le coup et les seins. Il prit aussi ma main et la posa sur son sexe. Il insista pour que je le baisasse mais je répétais : «Non». Ensuite, je me levai et partis de force malgré sa tentative d'empêchement physique et verbal. En partant, je lui dit : «Bonne journée». Il me rappela depuis le banc puis comme je ne revenais pas, il me rattrapa en courant et me présentant un billet de cinquante euros. Il me dit qu'il me payerait si j'acceptais de le masturber. Il me remmena à l'abri des buissons et j'acceptai de le suivre. Il me représenta son pénis et je commençai à le masturber. Sans hésiter, je suçai même son pénis sans qu'il ne me le demandât. Il éjacula au fond de la bouche puis me m'ordonna de partir rapidement. Alors je partis.
    :doh:
    Durant tout le reste de la journée, j'ai ressenti du dégoût et cet événement m'a empêché de dormir pendant la moitié de la nuit. Cet événement peut-il être considéré comme une agression sexuelle ? Risque-je quelque chose du fait d'avoir avalé du sperme d'une personne inconnue ?
     
  10. Chalawa

    Chalawa Membre actif

    359
    141
    80
    super article que je me fait un plaisir de UP!! :)
    il ne faut pas que ca reste un tabou et il faut être particulièrement sévère avec ce genre d'agresseur, d'ailleurs ce n'est meme pas être severe c'est être juste envers ces gestes et ces actes d'une atrocité inimaginable!!:mad::mad:
     
  11. Oursdu51

    Oursdu51 Nouveau membre

    10
    2
    40
    Non car on a revus la loi cette année
     
  12. Chalawa

    Chalawa Membre actif

    359
    141
    80
    C'est surtout que quelques femmes ont osé ouvrir leur bouche Et du coup beaucoup d'autres osé le faire derrière. Et après les médias se sont frotter les mains comme si c'était Quelque chose dont personne était au courant.
     
  13. fille16

    fille16 Nouveau membre

    11
    2
    40
    mecri pour les conseil
     
  14. Maëlys0203

    Maëlys0203 Nouveau membre

    18
    3
    40
    C'est très bien rédigé. Malheureusement, beaucoup de femmes ne portent pas plaintes lorsqu'elles sont victimes de viol ou d'agression sexuelle car elles ont peur de ne pas être crue ou parce qu'elles ont honte. J'ai une amie qui a été violée et harcelée par message par un gars de sa classe. Elle a attendue 6 mois avant de nous en parler car elle avait honte. On est ensuite allées en parler avec des adultes et c'est allé très vite pour elle. Elle est allée au commissariat pour porter plainte. Au début ils ne la croyaient pas mais finalement, son agresseur a finit par être changé de collège. Bien évidement, tout le collège a su. Il y a eu le clan qui était du côté de mon amie et celui du côté de l'agresseur. Beaucoup de personne l'insultait et la traitait de menteuse. Puis ça c'est arrêté. Aujourd'hui mon amie va beaucoup mieux et elle fait de nouveaux confiance aux garçons
     
  15. gottar

    gottar Nouveau membre

    10
    0
    30
    c'est drol