1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Ce forum est réservé à un public averti
Les discussions tournent autour de la sexualité des ados et certains propos peuvent être choquants.
Toute dérive (pédophilie, pornographie etc.) sera signalée aux autorités compétentes.
Si quelqu'un vous parait trop insistant que ce soit en privé ou en public n'hésitez pas à nous faire un signalement.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

Yo [Fic-sexe] Kidnappé par une riche

Discussion dans 'Sexualité' créé par Eshot, 26 Novembre 2018.

  1. Eshot

    Eshot Membre

    64
    17
    45
    Je m'appelle Enzo. Aujourd'hui, la ville était calme. Pas un chat dans les rues. J'allais tranquillement au lycée comme d'habitude quand une voiture s'arrêta près de moi. C'était une limousine noire.

    La porte s'ouvrit et trois hommes en sortirent. L'un d'eux me saisit et m'enfonça un objet dans le cou. Je me rendis compte que c'était une seringue.

    "Mais qu'est-ce que vous m'avez fait ?"
    "Bouge pas petit, ce sera pas long"

    Je me sentis faible d'un seul coup et je m'évanouis.

    ...

    Quand je me réveillai, j'étais assis dans un divan en cuir très long, au milieu d'une grande salle. Une baie vitrée donnait sur un jardin vaste avec une piscine et trois jacuzzis.

    Deux hommes en noir se trouvaient à mes côtés. Une femme était assise en face de moi. Elle était magnifique avec des seins énormes comme des pastèques habillée en tenue stricte et noire. Elle avait un visage très beau typé italien. C'était une MILF de quarante ans a peu près (repérable à la taille de son boule). Elle croisait les jambes d'un air provocateur.

    "Tu te demandes pourquoi tu es ici pas vrai ?"
    "Euh... Oui madame"
    "Tu te trouves dans ma demeure, ma villa. Elle est totalement coupée du monde et elle est surveillée en permanence par une dizaine de gardes armés et de chiens. Si tu essaye de t'enfuir tu n'y survivras pas. Je suis claire ?"
    "Mais qu'est-ce que vous voulez de moi ?
    "Moi rien. Mais ma fille t'a repéré au lycée et elle a émis le désir de t'acheter. Nous avons versé une grosse somme a tes parents et ils sont d'accords pour se séparer de toi. Ils ont signés les papiers et tout est en ordre. Je sais qu'avec l'argent ils ont déjà pris un avion pour Hawaï et ont démissionnés de leur travail."
    "Quoi ? Vous m'avez kidnappé ?"

    J'étais complètement paniqué et terrifié. Je me demandais ce que me voulais cette folle et si elle disait la vérité pour mes parents. Tout cela cogitait dans ma tête de lycéen

    "Nous ne t'avons pas kidnappé. Je t'ai acheté légalement et tu es désormais ma propriété. Je vais t'offrir à ma fille pour son anniversaire qui sera dans trois jours."
    "Qu'est-ce que je vais devoir faire ?"
    "Eh bien..."

    Elle laisse un petit moment de suspense.

    "Tu seras son esclave
     
    Dequer apprécie ceci.
  2. Dequer

    Dequer Membre chevronné

    986
    509
    130
    Putain, je peux être à ta place ? ^-^
     
  3. Eshot

    Eshot Membre

    64
    17
    45
    La suite demain matin
     
  4. Dequer

    Dequer Membre chevronné

    986
    509
    130
    En vrai c'est le pied, je trouve
     
  5. Eshot

    Eshot Membre

    64
    17
    45
    chapitre deux


    La MILF me sourit et me fait un clin d'œil.

    "Profites que tu es là pour poser des questions. Bientôt tu n'auras plus le droit à la parole."

    "Qu'est-ce que vous voulez dire par esclave ?"

    "Tu seras l'équivalent pour ma fille d'un animal de compagnie, d'un objet utilitaire et d'un jouet sexuel. Je t'utiliserais de temps en temps si elle me le permet mais elle est très possessive. Tu seras aussi chargé de tâches domestiques et autre futilités."

    Tout à coup une envie de me rebeller me vient. Moi je la connais pas cette fille et cette femme ne m'inspire pas confiance. Dieu seul sait ce qu'ils vont faire de moi ces malades.

    "Je refuse"

    "Toute tentative d'insurrection sera sévèrement corrigée. De façon violente."

    "Vous n'avez pas le droit de me faire du mal "

    "Théoriquement je peux tout te faire, même te tuer. N'oublies pas que tu es ma propriété "

    Les hommes en noir à côté de moi sont baraqués et je sais que je n'ai aucune chance de m'en sortir si ça en vient aux mains. Je vais devoir jouer leur jeu si je veux pouvoir m'enfuir à un moment La MILF tape du pied par terre.

    "A partir de maintenant tu t'appelle Pedi."

    "Non, mon nom c'est Enzo."

    "Plus maintenant. Au pied Pedi"

    Comme je ne réagis pas, un gars en noir sors une matraque de sa ceinture et me frappe à la jambe. Je crie et m'approche de la MILF.

    "Enlève tes vetements. Un chien n'a pas besoin de t-shirt ou de pantalon"

    "Vous etes tarée "

    "John."

    La MILF claque des doigts et un des gars en noir s'approche d'elle.

    "Apporte moi le fouet clouté et attache l'esclave que je lui donne une correction "

    "Non, non, c'est bon, je me déshabille "

    "C'est mieux. Un autre écart de conduite ne sera pas toléré."

    Je me met tout nu et cache mon Z avec mes mains. Je me sens complètement honteux et humilié. Les hommes en noir emportent mes vêtements sans rien dire. On dirait des robots. La MILF me dévisage.

    "Première règle : Un chien se déplace à quatre pattes. Désormais, ce sera ton mode de déplacement. Tu n'auras le droit de te relever que lorsqu'on te l'ordonnera. Deuxième règle : Si tu es découvert avec un vêtement sur toi, tu seras puni. Troisième règle : Toutes les femmes que tu croiseras dans cette demeure tu les appeleras madame. Moi Maîtresse Lianne. Enfin quand tu auras le droit de parler bien sur. Ce qui ne t'est plus autorisé à partir de maintenant. Quatrième règle : Quand tu me croise moi ou n'importe quelle femme ici, tu lui embrasses les deux pieds en guise de salut et de marque de soumission. C'est clair ?"

    J'ai faillis répondre oui mais au dernier moment je me retiens de parler et je hoche la tête. Je me met à quatre pattes et regarde les escarpins de celle que je devrais désormais appeler Maîtresse Lianne. Ils sont tellement lustrés qu'ils brillent. J'avance ma tête et j'embrasse ses bottes du bout des lèvres, avec dégoût.

    "Tu finiras par y mettre plus de volonté. John !"

    Le même gars en noir que tout a l'heure arrive. On dirait qu'il obéit sur commande, comme si c'était un esclave aussi. La MILF me pointe du doigt.

    "Emmène Pedi jusqu'à sa nouvelle chambre. Il y restera enfermé jusqu'à l'anniversaire de ma fille."

    "Bien reçu"

    Il m'emmène à travers la villa. La MILF m'autorise à ne pas y aller à quatre pattes. Je me relève avec soulagement et je suis conduit jusqu'à une petite pièce au fond d'un couloir. Elle a la taille d'une cellule. Il y a un lit, un seau pour faire ses besoins, un robinet, et c'est tout. John me pousse à l'intérieur.

    "On t'apportera deux repas par jour."

    Il referme la porte. Je commence à me demander dans quelle merde je me suis fourré....
     
    Dequer apprécie ceci.
  6. Dequer

    Dequer Membre chevronné

    986
    509
    130
    Vivement la suite ^-^
     
  7. Eshot

    Eshot Membre

    64
    17
    45
    chapitre trois

    Trois jours s'étaient écoulés depuis que j'avais été enfermé dans ma cellule. On me nourrissait bien mais je n'avais pas droit au contact humain. Jusqu'à ce que la porte se rouvre sur la MILF.

    "Pedi"

    Je me mis à quatre pattes de peur de me faire punir. Comme j'avais oublié d'embrasser ses pieds elle m'écrasa la main avec son escarpin.

    "Aïe "

    "Un chien lèche les pieds de sa maîtresse pour lui dire bonjour."

    Je me mis à passer ma langue sur ses escarpins. Elle accepta de lever son pied mais je du continuer de lécher ses chaussures jusqu'à ce qu'elle recule.

    "Debout"

    Je me leva. Elle attrapa mon Z et le caressa doucement. Je sentis qu'il durcissait et j'avais de plus en plus honte. Mais je savais que si je parlais j'allais le regretter. La MILF avait l'air triste.

    "L'anniversaire de ma fille va avoir lieu tout à l'heure. J'espère que j'aurais encore l'occasion de jouer avec toi. Une dernière chose à dire avant de devenir officiellement un animal ? Je t'autorises à parler."

    "Est-ce que vous allez me laisser revoir mes parents ? "

    "Oh que non. Tu finiras par les oublier de toutes façons."

    "Je pourrais retrouver une vie normale un jour ?"

    "Maintenant ta vie normale c'est ça. Une vie d'esclave. Jusqu'à la fin de tes jours."

    Elle lâcha mon Z et tapa du pied. C'était le signal pour me mettre à quatre pattes. Mais si je pensais qu'elle allait me laisser seul elle resta et pointa son escarpin du doigt.

    "Je vais te faire un cadeau."

    "Quoi ?"

    "Enlève ma botte"

    J'obéis. Son pied nu était très attirant. Elle remua les orteils et les mit sous mon nez.

    "Ouvre la bouche."

    J'hésita avant d'ouvrir la bouche car cela me dégoutait. Je tentai de la supplier.

    "Pitié "

    Comme je parlais elle rentra ses orteils dans ma bouche et m'étouffa. Je sentis qu'elle remuait son pied et frottai ses orteils contre ma langue. J'avais envie de vomir mais je resta immobile La MILF avait l'air satisfaite.

    "Tu devras t'habituer au gout des pieds de ta maîtresse et à leur odeur. Il se pourrait que ta seule nourriture soit la crasse entre les orteils de ma fille. Tu es son premier animal de compagnie alors j'ignore comment elle te traitera mais tu devras te forcer à apprécier "

    "Mmmmhmhhmmm..."

    "Maintenant la ferme. Tu es un chien."

    Elle retira son pied de ma bouche et l'essuya sur mon visage. Je fis la grimace et resta à quatre pattes sans bouger. Elle m'ordonna de remettre sa chaussure et j'obéis. Sans un mot elle sortit et referma la porte. Un homme en noir vint me chercher au bout d'un moment et me mit un collier autour du cou avec le nom Pedi. Il me tira en laisse dans un couloir jusqu'à une porte. J'entendais de la musique derrière et des rires et des discussions. L'anniversaire de la fille de la MILF J'allais être son cadeau principal et il avait l'air d'y avoir du monde

    L'homme ouvrit la porte et...

    To be continued.
     
    Dequer apprécie ceci.
  8. Kal4h

    Kal4h Admin Admin

    1 332
    105
    100
    Bonjour, quel âge as-tu @Eshot ?
     
  9. Dequer

    Dequer Membre chevronné

    986
    509
    130
    JE VEUX LA SUITE !!!!
    C'est juste géniale comme histoire.
     
  10. On_Verra_Bien

    On_Verra_Bien Nouveau membre

    41
    4
    45
    Essaye de la publié, ça pourrait être pas mal !!!!
     
  11. KAUSHU

    KAUSHU Membre

    59
    15
    45
    Ouais en vrai elle envoie du lourd ton histoire, si tu veux te lancer dans ce type de truc, tu peux en mettre sur Twitter, t'aura un meilleur public là-bas.
     
  12. Eshot

    Eshot Membre

    64
    17
    45
    chapitre 4



    Les appartements de Jessica étaient très grands et très luxueux. Sa chambre était immense avec un jacuzzi dans un coin, un fauteuil de massage, etc...

    La fete était finie et tout le monde était sans doute parti. La nuit était tombée depuis longtemps. j'entendis Jessica arriver. Elle ouvrit la porte et se présenta devant moi. J'alla lu baiser les pieds et cette fois elle ne se retira pas. Elle s'asseya sur le lit et soupira.

    "Pedi, au pied"

    J'obéis.

    "Masse moi les pieds"

    Je commença a lui masser les pieds. Elle avait des pieds très attirants et très bien soignés. Je bandai malgré moi par cette situation. Etre l'esclave au service de la fille la plus bonne du lycée n'allait peut-être pas etre un calvaire.

    "Tu te demandes pourquoi je t'ai achete toi ?"

    "..."

    "Tu as le droit de parler, je ne vais pas te punir"

    "Merci"

    "Il n'y a que ma mère qui aime les esclaves silencieux. Moi je veux pouvoir entendre ton opinion sur certaines choses. Ne t'arrete pas de me masser tant que je ne te l'ai pas ordonné au fait"

    "Désolé"

    "Bref, j'avais besoin d'un esclave docile comme toi pour commencer. Tu m'a tapé dans l'œil et j'ai beaucoup pensé a toi. Je ne te veux aucun mal. Dans ma famille, on est dominatrice de mere en fille et ma mere m'a inculqué toute ces valeurs. Mais je ne suis pas tres a l'aise dans ce role."

    Je commençai à reprendre espoir. Ce n'était pas une tarée comme sa mère. Elle n'avait pas l'air méchante ni autoritaire et elle allait peut etre m'autoriser a reprendre ma liberté Mais ce bohneur fut de courte durée.

    "C'est pour ça que je dois m'endurcir" dit elle. "Je dois apprendre a dresser convenablement mes futurs esclaves et tu seras mon cobaye. Si je veux hériter de cette demeure plus tard je dois etre une maitresse parfaite. Tu vas avoir un train de vie tres pénible mais ce sera pour faire de toi un esclave efficace. Tu comprends ?"

    J'hochai la tête mais intérieurement j'étai dépité et effondré. Elle m'expliqua mon emploi du temps.

    "Le matin tu te lèveras avant moi, vers 7h00, et tu iras me préparer mon petit dejeuner que tu m'apporteras au lit. Tu me réveilleras en m'embrassant les pieds et pendant que je mangerais, tu nettoieras mon anus avec ta langue de la transpiration de la nuit. Ensuite tu prépareras mes affaires pour le lycée. Quand je serais absente, tu nettoieras mes appartements. Si je les retrouve en désordre en rentrant, tu seras très sévèrement puni car je déteste ça. Le soir, tu devras m'attendre devant mon lit car quand je rentrerais apres une journée épuisante j'aurais besoin d'un massage. Si tu es sage, je t'autoriserais à te soulager, si tu vois ce que je veux dire. Tu n'auras qu'un repas et ce sera le soir à 20h00 pile. Bien entendu tu ne mangeras pas a table mais dans une gamelle a mes pieds, et je te donnerais mes restes. Quand je ferais mes devoirs tu me serviras de repose pied ou de chaise. Après j'irais prendre un bain relaxant et tu me savonneras. La soirée sera consacrée à mes loisirs et si je n'ai pas besoin de toi a ce moment là, je te prêterais à ma mère."

    Je frissonnai à la perspective d'etre confiée à cette femme cruelle. Mais la vie que j'allais avoir avec Jessica serait également exténuante.

    "Bon je vais aller me coucher" dit Jessica. "Demain je dois me lever tot. Pour toi ce sera une nuit un peu particuliere parce que je vais commencer ton entraînement."

    "Mon entraînement ?"

    "Je veux que mon esclave soit endurant et capable de supporter toutes les épreuves imaginables"

    Sans prévenir elle retira ses pieds de mes mains que j'étais en train de masser et me menotta aux bords de son lit, du côté opposé à celui où était l'oreiller. Quand elle serait allongée, j'aurais ses pieds dans ma figure.

    "Tu vas passer la nuit comme ça, à respirer l'odeur de mes pieds. Je transpire beaucoup la nuit alors tu va devoir t'y habituer. Je doute que tu dormes beaucoup. Parfois, j'étendrais mes jambes et tu devras ouvrir la bouche pour laisser mes orteils entrer dedans. Parfois, j'écraserais simplement mes pieds sur ton visage et devras retenir ta respiration. Il est possible que je te donne des coups. Si tu te plains ou que tu me réveilles, gare a toi."

    Oh mon dieu, elle était pire que sa mère J'allais visiblement passer la pire nuit de ma vie.

    Jessica s'allongea après être allée se brosser les dents et avoir écouté de la musique pendant un moment. Elle éteignit la lumière.

    "Bonne nuit Pedi."

    "Bonne nuit maîtresse Jessica"

    To be continued.
     
    Dequer apprécie ceci.
  13. Dequer

    Dequer Membre chevronné

    986
    509
    130
    Pour demain matin la suite ?
     
  14. champion66

    champion66 Nouveau membre

    34
    5
    45
    Continue vite !
     
  15. Eshot

    Eshot Membre

    64
    17
    45
    Oui la suite demain matin