1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

Je souhaite devenir meilleur.

Discussion dans 'Problèmes généraux' créé par Merwyn, 4 Novembre 2016.

  1. Merwyn

    Merwyn Membre

    60
    0
    0

    Bonjour à tous. Si je poste ici aujourd'hui, c'est en quête de conseils.

    Je ne sais pas vraiment par où commencer. Je dirais que, depuis que je suis tout petit, mes rapports avec les gens sont toujours calculés. Je ne fais jamais rien sans une idée derrière la tête. J'en avais conscience mais cela ne me posait pas problème. Déjà en primaire un de mes amis m'avait fait la remarque. Je cite "Tu fais toujours tout par intérêt". Je n'avais pas 10 ans il me semble.

    Je n'ai jamais été réellement innocent, j'ai toujours su quoi dire, quoi faire pour amadouer les gens. Je réagissais comme les enfants de mon âge parce que je savais que je devais réagir de la sorte. Je me suis souvent montré comme plus bête que je l'étais afin d'avoir un coup d'avance sur les autres en cas de dispute... Tout le monde me prend pour un mauvais menteur parce que j'ai pris soin, au fil des années de persuader les gens que je ne savais pas mentir. J'ai l'impression de jouer un rôle en permanence.

    Et le pire, c'est que ça fonctionne. Toutes les relations que j'ai pu avoir, qu'elles soient amicales ou amoureuses étaient calculées au millimètre près. Je ne me suis jamais permis de tomber vraiment amoureux ou de dépendre plus d'une fille qu'elle ne dépendrait de moi. En 11 mois de relation, je n'ai jamais baissé ma garde, je menais le jeu admirablement. Toutes les concessions que je faisais concernaient en réalité des faits auxquels je n'accordait aucune importance alors que de l'autre côté, elles impliquaient de plus gros sacrifices.

    Enfin, je me suis rendu compte de la tristesse de ce mode de vie la semaine dernière alors que je passais la nuit chez une fille. Cette fille je la connais depuis quatre ans environ. Elle était amoureuse de moi et je l'avais envoyée chier lorsque j'étais certain qu'elle ne m'apporterait rien d'intéressant (c'était il y a deux ans). Il y a quelques mois, elle m'a renvoyé un message en prétextant s'être trompée de destinataire. À ce moment précis, je savais exactement ce qu'elle voulait, ce qu'elle espérait encore et pire, je savais que je pouvais faire d'elle ce que je voulais. Avec un peu de patience, de calculs et de stratagèmes, j'ai fini dans son lit.

    Déjà en commençant à l'embrasser j'ai commencé à me sentir mal, fatigué. Je savais que ce que je faisais n'était pas bien et pourtant je suis allé jusqu'au bout. Je savais que, même si on avait jamais abordé le sujet directement, elle ne souhaitait pas qu'un coup d'un soir. Enfin bref, comme vous vous en doutez elle a commencé à me demander concrètement ce que je voulais avec elle. J'étais sur le point de continuer mon jeu malsain et à la faire espérer mais j'ai tenu à en discuter avec des amis qui m'ont ouvert les yeux.

    De cette conversation sont ressorties deux choses:

    - Je suis un lâche, je fuis les choses. Si je n'ai jamais vraiment connu d'échecs dans ma vie c'est parce que je manquais de courage, je ne prends aucun risque. J'ai toujours un plan A un plan B et même un plan C.
    - Ensuite, je suis un putain de calculateur. La moindre parole, le moindre message, le moindre geste visent à assouvir un désir personnel. Je me suis toujours rassuré en me disant que tout le monde l'était un peu mais au bout d'un moment, ça ne passe plus.

    J'ai donc décidé de lâcher prise, de ne plus calculer les coûts et avantages de chaque action banale de ma vie quotidienne, d'entretenir des rapports sains avec les gens mais c'est difficile. J'ai toujours fonctionné comme ça et je ne pense pas arriver du jour au lendemain à changer ma manière d'être. J'ai même commencé à réfléchir aux avantages que je pourrais tirer de ma nouvelle attitude...
    Même si je vois que je fais des progrès, j'aimerais savoir comment vous, vous affronteriez ce problème. Il me faudrait l'avis et les expériences de personnes relativement désintéressées pour progresser un peu plus vite.

    Je vous remercie d'avance.
     

  2. AngeWinnie

    AngeWinnie Légende

    6 651
    118
    100

    Bonjour Merwyn,

    Honnêtement, je pense que tu as déjà le plus gros de la solution entre tes mains. Le fait d'avoir conscience de ce problème et de vouloir le changer, c'est, je dirais, environ 80% du chemin. ' ^^

    Personnellement, j'ai été élevée dans une idéologie chrétienne qui, bien qu'elle n'a pas uniquement du bon pour tout, mets en avant le fait de penser aux autres au moins autant qu'à soi. Évidemment, c'est impossible à mettre en pratique à chaque moment de sa vie et dans toutes les situations, mais j'imagine qu'un bon exercice pour toi, quand tu te rends compte que tu cherches à calculer les choses à ton avantage, serait d'inverser ta pensée, et te demander ce que toi tu peux faire pour la personne devant toi.

    Ça semble un peu niais au premier abord, mais c'est une bonne manière d'apprendre à faire le pont entre soi et les autres, et peu à peu réussir à trouver l'équilibre. Penser à son prochain, c'est toujours quelque chose de sain. Et puis, mine de rien, ça te reviendra une fois de temps en temps, ahah. ' ^^

    Bon courage!
     
  3. Heian

    Heian Membre

    74
    0
    0
    Je me reconnais un peu dans ce que tu décris. J'étais un peu dans la même logique il y a un peu plus d'un an, le souci c'est que comme tu as pu voir ça ne rend pas heureux. Tout est faux. Tes relations sont basées sur du sable, et à ce rythme tu vas certainement péter un câble tellement tu vas te sentir seul (si ça t'arrive pas tant mieux). Le mieux c'est que tu t'efforces d'être sincère quand tu parles à quelqu'un. Pas besoin de faire ça avec tout le monde, y a juste besoin que tu te retrouves au calme avec quelqu'un pendant assez longtemps.

    Perso c'est comme ça que j'ai fait (c'est assez difficile au début, faut inhiber pas mal de réflexes), et pour rien au monde je ne reviendrai en arrière. C'est pas une question de logique, simplement émotionnel, tout l'intérêt du monde sera jamais équivalent avec être en paix avec soi-même et les autres.
     
  4. Merwyn

    Merwyn Membre

    60
    0
    0
    Merci beaucoup pour ton conseil ! J'avais déjà réfléchi au fait de penser à ce que je pouvais faire pour les autres mais j'ai peur de ne pas y arriver sur le long terme ou pire, à force de raisonner ainsi, de ne plus être capable de penser à moi ^^'


    Merci, savoir que tu as réussi à changer de manière de penser me motive d'autant plus... C'est vrai qu'avec du recul je me rends compte que tout était creux, ça me rend triste ^^' au bout de combien de temps est-ce que tu as réussi à raisonner de cette façon ?
     
  5. Brume

    Brume Membre actif

    139
    6
    0
    Comme l'a dit AngeWinnie, le gros du travail est là : tu as la volonté de changer ce qui ne va pas.

    Mais comme tu le soulignes toi-même, ce changement ne va pas s'opérer du jour au lendemain.
    Commence donc par de petites choses. Des gestes désintéressés et d'une grande banalité.
    Rien que sourire par exemple. Distribues des sourires aux gens que tu croises.
    Tu ne tireras rien de leur part, et en plus ces petites choses font souvent plaisir.
    Lance des discussions désintéressées, force toi à parler de choses dont tu ne pourras tirer profit.
    Tente de voir ce qui ferait plaisir à ton entourage et contribues-y de ton mieux.
    On peut parfois trouver son bonheur dans le fait de faire celui des autres, comme dans les choses simples de la vie.
    Ce qui ne veut pas dire que tu ne dois plus penser à toi. Il y a un équilibre à trouver. Concentre toi aussi sur ce que tu ressens : trouves-tu du plaisir à faire plaisir?...
    Quelque chose qui peut éventuellement aider est de noter ta progression. Ce que tu as accompli et ce dont tu es fier, et qui va dans le sens que tu tentes de suivre.

    En tous cas bonne continuation à toi :)
     
  6. Snapyou2

    Snapyou2 Membre chevronné

    709
    1
    55
    Je te conseille vraiment

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.

    . Alors oui, ça peut sembler à une merde commerciale, mais franchement ça ne l'est pas, et c'est juste incroyable pour donner du sens à sa vie lorsqu'on est perdu. Tout est là. Et ça c'est magique, c'est simple, c'est beau.
    Je bosse pas pour la maison d'édition hein, mais ce livre de développement personnel m'a énormément aidé lorsque je ne savais plus réellement dans quel sens aller, et je pense qu'il m'a rendu meilleur sur pas mal de points. Puis pour 10€ ça va...(j'ai vu qu'il était gratuit en ebook sur Amazon mais je sais pas ce que ça vaut).

    Je te le conseille fortement ^.^
     
  7. Heian

    Heian Membre

    74
    0
    0
    J'ai mis environ 2 mois pour que ça devienne une habitude, un peu plus pour que ça soit vraiment naturel. C'est pas très long en fait. C'est vraiment bien que tu te sois rendu compte que c'était de la merde une vie comme ça...
     
  8. Merwyn

    Merwyn Membre

    60
    0
    0
    Le souci c'est que je me désintéresse super rapidement des gens, j'ai peur de me forcer et que ça paraisse encore moins naturel qu'avant ^^' est-ce que je devrais aller moins vers les gens et me concentrer sur les amis que j'ai déjà et avec lesquels je peux entretenir une relation relativement saine sans trop d'effort ?


    Merci pour le tuyau, j’essaierai de le commander ou de le feuilleter dans une librairie dès que j'en aurai l'occasion :)


    J'espère vraiment que ça me prendra aussi peu de temps que toi, en plus tu as l'air de tellement mieux vivre ta situation... !
     
  9. Heian

    Heian Membre

    74
    0
    0
    Je me permets de répondre même si ça m'est pas adressé. Fais comme tu veux, au pire si ça marche pas tu arrêtes et tu essaies autrement.

    Une vie faite de calculs et d'intérêt, c'est juste fade, et on est simplement satisfait de ce qu'on réussit à gratter aux autres, pas heureux. On est clairement pas conçus pour être aussi froids et égoïstes, tu t'en rendras vite compte ^^
     
  10. Brume

    Brume Membre actif

    139
    6
    0
    Tu peux toujours essayer et voir ce que ça donne.
    Oui je pense que tu devrais surtout te concentrer sur tes amis, en essayant d'être le plus sincère possible, pour justement que tes relations actuelles soient plus saines :)