1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

À l'aide Ma vie actuelle

Discussion dans 'Problèmes généraux' créé par Fleazy, 5 Octobre 2018.

  1. Fleazy

    Fleazy Nouveau membre

    42
    35
    55

    Si je me suis inscrite sur ce site, c'est en me promettant d'aider les autres et de ne me jamais me plaindre ici
    Un peu pour réparer certaines choses que j'ai mal fait
    Où j'ai seulement pensé à moi
    Où j'ai causé du mal à autrui
    Mais j'en suis à un point dans ma vie où je veux juste être en paix et parler seule à seule de certains problèmes, sans que l'on me juge, sans que l'on me demande de me justifier alors que je n'en ai pas l'envie
    Si vous vous sentez capable de ça, envoyez moi un message avec votre identifiant discord, je ne parlerais que par ça ou snap éventuellement, je hais ce système de messagerie privé, et lisez ce qui suit
    Si vous vous en sentez pas capable, passez votre chemin. Peut être que vous vous sentirez le besoin de lire, pour je ne sais quelle raison mais je ne veux pas vous entendre

    Bref, bonjour.
    Si j'écris ici c'est parce que je suis à un point dans ma vie où je ne sais plus quoi faire.

    Je vais vous situer tout ce qu'il se passe.
    Je m'appelle Amy, j'ai 14 ans tout juste. Ma meilleure amie s'appelle Bobby. Je l'ai rencontré en 6e. Actuellement je suis en 3e.
    Bobby a vécu des choses pas très cool dans sa vie et continue de souffrir, pour des raisons familiales, physique, morales fin bref elle souffre beaucoup et je le sais, je ne veux pas l'embêter avec mes problèmes déjà qu'elle a vu certaines choses que je ne voulais pas qu'elle voye.
    J'ai deux meilleurs amis, Nassim et Anthony, qui sont les gens avec qui je m'entend le mieux en ce moment. Problème, déjà ils ont pas les mêmes potes que moi, et que les dit potes je ne peux pas les sentir donc quand ils sont avec eux je n'ose pas m'approcher et à chaque fois que je suis tranquille avec un des deux t'as toujours quelqu'un pour l'appeler ou nous déranger. Bref, ça m'embête beaucoup cette "barrière" que je me met toute seule. Néanmoins, je sais que je peux compter sur Anthony pour parler de certaines choses importantes, que ce soit irl ou par insta/fb
    J'ai deux autres amies, Eva et Dominique
    Dominique a beaucoup de problèmes familiaux et est en état dépressif actuellement
    Eva est la seule personne avec laquelle je peux parler de mes problèmes mais il y a certaines choses que je ne peux pas lui dire, et elle est assez lunatique et fragile d'esprit
    -> Je ne peux parler à personne vraiment librement parmi les personnes que je côtoie tous les jours
    S'ajoute à cela un certain masque que j'enfile pour aller au collège, pour inquiéter personne

    En 2016, ma mère et mon père ont divorcés officiellement. Je dis bien officiellement parce que ils ont été ensemble quoi.. 3 mois cumulés dans leur vie ? Entre disputes, violences, mensonges, ils se sont mis ensemble, se sont séparés, remis encore ensemble.. Je sais pas pourquoi j'existe

    Bref, je souffre beaucoup aussi depuis que j'ai appris que mon père ne me voulais pas
    Je sais c'est du passé, maintenant il m'aime sans doute beaucoup, mais je n'arrive pas à me sortir de l'esprit cet abandon..

    Je n'ai cessé d'être transporté selon leur gré chacun voulait sa fille pour soi, sans demander à leur dite fille ce qu'elle pensait. C'est égoïste. C'est dégueulasse. C'est horrible.
    Il n'empêche que je l'ai bien vécu, je me disais que c'était comme ça et c'est tout
    En octobre-novembre 2017 ma mère a déménagé chez son copain après 4 mois de couple. Elle s'est rendue compte que il est dérangé (j'ajoute que elle aussi), c'est un pervers narcissique, elle le quitte en février 2018
    C'est à mon sens, à partir de là que ma vie a vrillé

    Elle était sans domicile fixe pendant un moment, elle me rejetait toute la faute sur moi
    Oui, pour elle c'était ma faute si elle a du le quitter, elle allait m'abandonner, elle allait "arrêter de me payer des trucs" et que je pouvais considérer que ce n'étais plus ma mère
    Sympa.
    Je vous jure que ce cauchemar, c'est la chose la plus triste, dégueulasse, injuste, que j'ai jamais vécu ça m'a tout simplement traumatisée
    On était en voiture. Elle s'arrête à un parking, elle pose sa tête contre le volant, et elle hurle. Moi, j'étais en sanglots après ce qu'elle m'avait dit. Elle sort de la voiture, je la suis. Je lui demande où elle va, elle se retourne, me fixant de ses yeux froids et de personne totalement.. Dérangée.. Folle.
    "Qu'es-ce que ça peut te faire ? Tu as pas besoin de moi, t'as 13 ans non ? C'est ta faute si il m'arrive que des merdes, je vais te supprimer de ma vie. Tu fous le camps, retournes chez ton père si tu le préfère."
    Je suis donc restée là, tétanisée, je savais plus quoi faire, j'étais totalement traumatisée, j'étais abandonnée. Pour la 2ème fois de ma vie, et ça a declanché une phobie de manière sûrement irréversible.
    Un moment plus tard, je sais plus si je suis restée seule pendant 5 minutes ou 1 heure, mais ça m'a semblé être une éternité
    Elle m'a prise dans les bras, elle a pleuré, on est rentrée chez une amie à elle et on en a plus jamais reparlé
    Maintenant je ne vivrais plus jamais l'abandon comme avant

    J'ai toujours eu une certaine phobie sociale. Je vais me faire la plus petite possible, parce que j'ai peur que les gens me jugent. Alors c'est surtout des crises de panique, quand je ne connais pas les personnes autour. Si je suis seule, je vais être extrêmement mal à l'aise et j'évite toujours. Par exemple, il me faudra encore 1 ou 2 mois avant d'avoir parlé à l'intégralité de ma classe et de ce fait être un minimum à l'aise, c'est à dire pouvoir passer à l'oral sans faire de crise. Et encore, l'année dernière par exemple j'en ai fait une en mars/avril, alors que j'adorais ma classe de l'an dernier.
    C'est à dire que je vais avoir un grand grand stress et que je vais pas vouloir faire la chose que je dois faire si il y a des gens autour. Par exemple, je me souviens cet été je suis allé à un marché gourmand, donc je veux aller bouffer, je prend mon assiette et je vois que je dois passer devant pas mal de gens assis. Ils vont me regarder. Ils vont me juger par apport à mes chaussures. Ils vont juger ce que je porte. Ils vont me trouver emmerdante de passer devant leur table. Ils vont se moquer de moi.
    Ensuite je vais donc demander une glace. Je fais la queue. Étant donné que je suis un boulet, j'ai évidemment pris la mauvaise queue. Tout le monde me juge parce que j'ai pris la queue des crêpes, je le sais je le sens. Il y avait des enfants derrière moi, des enfants anglais. Ils s'approchaient beaucoup de moi, et étant gênée, je m'avance. Leur père ne fait rien, pourtant ça se vois pas que je suis gênée ? À moi qu'il se moque de moi.. J'ose pas me retourner..
    Ce genre de choses quoi. Tout ça pour chercher une glace. Et pour chaque moment de ma vie.

    Et ce genre de choses ça me gâche la vie. La peur de l'abandon c'est partout. Quand quelqu'un discute avec moi et qu'i' va vers quelqu'un d'autre, c'est de l'abandon. Quand quelqu'un va faire quelque chose, c'est de l'abandon. Quand quelqu'un part d'une salle de classe c'est de l'abandon
    Bref, j'ai peur, j'ai mal, je souffre de me faire abandonner.

    Cet été, le premier mois j'étais avec ma mère. J'étais tout simplement enfermée, avec plus ou moins de connection internet, sans ordinateur car le mien vient de crever, sans personne car ma mère habite loin de chez mes potes, sans rien faire car ma mère travaille. C'était le mois le plus long et le plus dur de ma vie.

    Je vais alors chez mon père pour le 2e mois. J'étais contente, je me disais que comme je partirais à l'océan ça allait passer plus vite. La seule chose que je voulais, c'était voir mon meilleur ami. Mes meilleurs amis. Je pars donc. C'était bien, 2 premiers jours un peu frais mais à partir du 3e ça allait aller mieux. Au troisième jour, 2eme traumatisme de ma vie.
    Mon père est malade. Mais pas malade genre un rhume non, malade il a mal au ventre, mal au ventre, il se tord de douleur, il somnole, il pleure. Moi, pauvre conne, je ne sais évidemment pas quoi faire. Je fais alors que ce toute personne aurait fait à ma place .. Rien faire. Non, j'étais juste tétanisé. J'aurais dû, prévenir les services d'urgence de la plage, appeler les secours pour qu'ils viennent nous évacuer, prévenir ma mère, ma grand mère, bref se montrer un tant soit peu responsable.
    Au lieu de ça, on rentre à la voiture, on fait 4 pauses mais on arrive à rentrer au camping, je sais pas quoi faire donc je fais rien. Au bout d'un moment, je me dis que je vais pas le laisser mourrant, je lui suggère d'appeler les urgences. 45 minutes plus tard ils arrivent, ils lui font une piqûre, lui filent des médocs, et précisent que si dans 2 heures ça passe pas, on doit aller aux urgences. 2 heures plus tard, ça passe pas. Je continue de lui donner ses médicaments, je le surveille jusqu'à 4h du mat et il a encore mal, évidemment. Je m'endors comme une masse et me fais réveiller à 7h.

    Mon père et une meuf random sont penchés sur moi et me disent :
    "blablabla je pars bla bla bla bla bla hôpital bla bla bla blabla t'inquiète pas" et je me suis rendormie aussitôt, n'ayant rien retenu d'autre que mon père part.
    À 10h je me réveille, seule, abandonnée encore une fois.
    Bref, j'ai pas envie de raconter tout ce qu'il s'est passé ensuite, en gros le jour d'après on est venu me chercher, on a remballé, bisous à mon père a l'hôpital aux services d'urgence continues, rentrée à la maison le 21 août.

    Je suis complètement déprimée, je vois mon amie, je vois ma mère pour mon anniversaire le 27 août, je pensais que mon papa allait sortir bientôt, mais... Pas du tout.

    Je clos cet été avec ma meilleure amie, et c'est la rentrée.
    Grosse crise de phobie sociale, 2 fois dans la même journée, je ne suis pas dans la classe où je voulais aller, classe de merde, pp de merde, edt de merde, bref jackpot
    Enfin, il n'y a personne que je hais dans la classe, c'est déjà ça
    En fin de compte, je me suis faite abandonné par ma mère et mon père, et je le vis horriblement mal. C'est même la quasi totalité de ma souffrance

    Mais si seulement..
    Ma mère s'est séparé de son copain il y a 3 semaines et était donc à la rue. Je craignait l'abandon encore une fois.. J'étais là durant la dispute et j'ai été encore une fois, tétanisée, traumatisée, j'ai pleuré tout le long trajet qu'on a fait jusqu'à l'hôpital, car ma mère voulait un arrêt de travail.
    Pourquoi je n'ai pas eu, deux parents qui s'aiment ? Qui sont responsables et qui assument leurs taches ? Qui m'ont toujours aimé ? Qui m'ont jamais abandonné ? Pourquoi ? POURQUOI ?
    En parlant de ça, je dois choisir si je dois aller avec ma mère où mon père au lycée. Je les détestes. Ils veulent que j'aille chez eux pour leur plaisir. Que j'aille chez mon père parce que lui, il est stable, que il a fait ses sacrifices pour moi, aller chez ma mère car elle m'aime, la ville c'est mieux que la campagne, pour le bonheur de ma mère, pour ci, pour ça..
    A tout cela s'ajoute un problème de 600kg : j'ai un cheval. Un cheval que je ne peux pas laisser seul, dont je suis sa propriétaire, dont je m'occupe et doit m'en occuper. Que dois-je en faire ?

    Mes journées en ce moment c'est, je vais au collège, derrière mon masque, derrière mon maquillage qui me permet de dire quand j'ai une ou deux larmes "du fard à paupière qui est allé dans mon oeil", je cache mes bras je cache mes jambes, je répond pas aux gens que j'aime pas et je souris à tout le monde.

    Mais le soir, j'entre dans la deuxième partie de la vie, celle qui est bien plus sombre, celle que personne ne veut connaître.
    Je rentre, je me chauffe à manger, je me démaquille, je me douche et je me coupe les jambes. Je laisse un peu saigner, puis je met du poivre et je commence à manger. Je mange alors de tout. Paquets de gâteaux stokés, pâtisseries, pâtes, pain grillé sans rien dessus, confiture sans rien avec, des chips, des pop corns, de tout et de rien jusqu'à oublier ma journée. Parfois je vomis ensuite. Je nettoie mes blessures, je les bandes pour les plus profondes, puis j'arrête de pleurer. Je me suis défoulée. Je me met alors à mes activités. Dessin, musique, peinture, réseaux sociaux, etc. Je mange mon repas du soir en essayant de limiter la quantité de nourriture.puis je fais mes devoirs.
    Il m'arrive aussi de me couper au collège. Je pense que si aujourd'hui je l'avait pas fait, je serais actuellement folle. Comme ma mère ce jour là.

    Je remercie ceux arrivés jusque là, je ne veux pas être jugé, je vous aime et je vais bien encore, je ne suis pas encore complètement folle
    J'ai juste une bleue de le devenir.
     

  2. Océane051017

    Océane051017 Membre actif

    412
    253
    100

    WAW, j'ai plus les mots franchement tu es une fille très forte, j'admire ce que tu es!

    N'ABANDONNE JAMAIS! Reste tel que tu es et les autres ont s'en fous vraiment tu es sur cette planète pour vivre ta vie donc la vie des autres on s'en tape!

    GROS BISOUS tu peux parler snap si tu veux je suis très ouverte d'esprit: maplv78
     
    Disciple de Totor, efsed et Fleazy aiment ça.
  3. Chiteki

    Chiteki Membre actif

    258
    136
    80
    Trkl hé , Viens te plaindre ici plus souvent , on sera tous là pour t'écouter
     
    Disciple de Totor et Fleazy aiment ça.
  4. Fleazy

    Fleazy Nouveau membre

    42
    35
    55
    Merci à vous pour vos réponses si rapides <3

    Ton commentaire m'a beaucoup touché merci :3
    Je me fiche bien de l'avis des autres en fait, j'ai toujours fait ce que je veux mais ce que j'entend par phobie sociale c'est la peur du jugement, la peur de gêner, donc ce qu'ils jugent je m'en fiche je ne changerais pas pour eux car je me plaît à moi même mais j'ai peur de l'oppression, du regard en réalité
    Je vais t'ajouter ;]
     
    Océane051017 apprécie ceci.
  5. Chiteki

    Chiteki Membre actif

    258
    136
    80
    Ajoutez moi aussi les khey (hop ptite pub pour des nudes) adam.russo06
     
  6. Jue

    Jue Légende

    1 300
    862
    150
    Tu es quelqu'un d’extrêmement courageux et fort, courage. N'hésite pas à venir parler plus souvent de tes problèmes, et si tu hésites n'oublie pas que ma boîte MP est ouverte.
     
    Disciple de Totor apprécie ceci.
  7. Chiteki

    Chiteki Membre actif

    258
    136
    80
    Commence par send de vrai nude et on reparlera
     
  8. Jue

    Jue Légende

    1 300
    862
    150
    pour demander des nudes il y a du monde mais pour m'en envoyer là y'a plus personne
     
    Audreynouveau apprécie ceci.
  9. Chiteki

    Chiteki Membre actif

    258
    136
    80
    T'es sûr que tu veux jouer à ça ?
     
  10. Jue

    Jue Légende

    1 300
    862
    150
    [​IMG]
     
  11. Fleazy

    Fleazy Nouveau membre

    42
    35
    55
    Uesh vous faites quoi sur mon topic bande de voyous
    Allez flooder ailleurs :<
    Racailles :<
     
    Jue et efsed aiment ça.
  12. xx-aude--

    xx-aude-- Nouveau membre

    46
    7
    45
    Cc eh ben tu vécu des choses très difficiles heureusement tu te confie je crois que c'est ce qui faut faire moi aussi je commence a me confier ici cette je vis pas la même chose que toi mais je comprend bon courage et n'hésite pas à venir me parler si ta besoin de te confier
     
  13. lélé

    lélé Membre actif

    184
    51
    65
    Force et courage !
     
  14. Fleazy

    Fleazy Nouveau membre

    42
    35
    55
    Merci à vous <3
     
  15. Chiteki

    Chiteki Membre actif

    258
    136
    80
    "Lok'tar ogar!"