1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

Métro, boulot, dodo

Discussion dans 'Poésie, écriture, théâtre' créé par LyT24, 12 Décembre 2018.

  1. LyT24

    LyT24 Membre actif

    105
    113
    80

    Ah oki^^
     
  2. Otréré

    Otréré Membre chevronné

    510
    76
    65

    :)
     
  3. LyT24

    LyT24 Membre actif

    105
    113
    80
    Gaieté, joie, bonheur, euphorie,
    Non stop difficile vie.
    Amies fiables, amies cassables
    Parents aimants, non, juste distants
    Frère présent ou plutôt absent.
    Et sœur parfaite pour toujours et à jamais
    Moi belle et intelligente, mais en réalité égoïste et lâche,
    Oui lâche, devant les problèmes, moi je me cache.
    Cherchant une personne à aimer,
    Cherchant une personne à détester,
    Mais non pas d’héroïsme pas de chevalier blanc.
    Juste moi et mon âme d’enfant,
    Une âme brisée par ces pensées,
    Petite fille cherchant le bonheur, la joie, l’amour,
    Mais ne trouvant que la haine à l’état pur et pour toujours.
     
    someone_lost apprécie ceci.
  4. LyT24

    LyT24 Membre actif

    105
    113
    80
    J'ai l'impression d'être un figurant
    De pas vraiment être présent,
    J'ai l’impression de pas vous connaître.
    J'aurais voulu tout recommencer,
    Mais j'suis pas un phœnix j'peux pas renaître,
    Mes cendres à moi veulent pas bouger.

    J'voulais plus faire semblant :
    Paraitre heureux,
    Être malheureux,
    Prendre un autre tournant.

    J'voulais fuir la société,
    Fuir loin d'ici et partir.
    J'voulais tout abandonner,
    J'voulais en finir,
    Avec ma vie ma famille,
    Pour pas partir en vrille.

    Pour pas tomber comme une quille.
     
    Otréré et someone_lost aiment ça.
  5. someone_lost

    someone_lost Membre chevronné

    615
    175
    80
    C'est sublime... La métaphore du phœnix est génial ^^
     
    Otréré apprécie ceci.
  6. LyT24

    LyT24 Membre actif

    105
    113
    80
    Merciii ^^
     
  7. LyT24

    LyT24 Membre actif

    105
    113
    80
    C’est dur de vous voir partir,
    Un à un sans jamais revenir
    Ou peut être si mais pas pour toujours,
    Juste un salut comme tout les jours.
    Au fond je sais pas c’est quoi le pire ;

    Toi que je vois tout le temps entouré,
    Belle, resplendissante, joyeuse.. j’arrive pas
    Je peux pas t’en vouloir, te détester,
    Pour ça faudrait que tu m’arraches le bras
    Même si t’as déjà emporté mon cœur avec toi.
    Je t’en supplie même si c’est trop tard
    Rend le moi, j’en ai besoin, juste une dernière fois,
    Histoire d’essayer de le garder et pas te laisser l’emporter,
    Histoire de pas avoir le cœur fissuré ou encore brisé.
    Mais je pense que c’est pire ! Maintenant il est cassé,
    Je pourrais plus jamais le réutiliser.
    Tu seras pour toujours et à jamais la seule dans mon cœur,
    Au moins j’aurais pu goûter au bonheur,
    Même si ça n’a duré que quelques heures.

    Ou encore toi, seule personne connaissant mes faiblesses,
    Oui ! Mes textes tu les as lu et relu, vu et revu.
    Là dedans ou se cachait toute ma détresse,
    Je me souviens devant eux tu t’étais tut,
    Comme si t’essayais d’esquiver ma tristesse.
     
    Dernière édition: 10 Février 2019
    Otréré et someone_lost aiment ça.
  8. LyT24

    LyT24 Membre actif

    105
    113
    80
    Le 14 février, jour de la saint Valentin ;
    Certains passent la soirée sans réfléchir au lendemain,
    D’autres sont là à ressasser leurs relations passées,
    Devant une série à geindre et pleurer pour tout oublier,
    Ou encore à crier : « Non aux fêtes commercialisées ! »
    Quelques uns ont reçu des bouquets de fleurs,
    Des millions de chocolats en forme de cœurs,
    Dîner à l’eau de rose, joie, passion,
    Moment magique à en avoir des frissons.

    Mais Je ne vais pas vous dire que c’était catastrophique,
    Que c’est sûre, je resterais seule pour toujours,
    Je ne vais pas vous dire que pour moi c’était magnifique,
    Que j’aurais enfin eu le cran d’avouer mon amour.

    La Saint Valentin quelle ironie !
    Mais cette journée ne changera pas ma vie.
     
    Otréré et someone_lost aiment ça.
  9. LyT24

    LyT24 Membre actif

    105
    113
    80
    Étonnamment j'ai pas été recalée.
    Bizarrement j'ai été acceptée,
    Dans votre stratosphère, votre fusée.

    J'ai découvert un côté peu éclairé,
    Planqué dans le fin fond de ce vaisseau.

    Un côté où la tristesse et le doute régnaient
    Mais je savais malgré ces sentiments d'ado,
    Qu'il fallait juste un peu relativiser.

    La preuve, on voyait de l'autre côté,
    Un espace qui était tout illuminé.

    Là-bas, c'était le bonheur qui y régnait,
    Là-bas, l'insouciance avait sa chance.

    Alors, chers commandants, pour vous remercier,
    De ce long voyage à travers vos pensées,
    Voici quelques vers maladroitement rimés.
     
  10. Kuroro

    Kuroro Membre

    78
    13
    45
    1530525461-templierfrappekj.png