1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

À l'aide Mon cousin me touche et je ne sais pas quoi faire.

Discussion dans 'Problèmes généraux' créé par zizogoto, 11 Février 2019.

  1. zizogoto

    zizogoto Nouveau membre

    25
    1
    40

    Salut, ça a commencé il y a deux ans, j'avais 13 et lui 14.

    Comme à chaque fois, pour son anniversaire, je suis allée chez lui avec toute ma famille. Tout se passait bien et normalement. Lorsque nous somme montés, il m'a indiqué la chambre de sa petite sœur de 8 ans. Nous sommes rentrés. Nous nous sommes assis sur le lit et avons commencé à discuter. Il a commencé à enlever son pantalon et à se masturber oklm devant moi. Gênée, j'ai détourné le regard vers le mur et je continuai à parler comme si de rien était. Après avoir tranquillement éjaculé, il a remonté son caleçon et s'est levé du lit. Il m'a ensuite pris mon téléphone portable des mains et la poser par terre. Il m'a allongé sur le lit et a mis tout son poids sur moi. J'essayais de sortir de son emprise, mais face à un champion de judo, je n'ai rien pu faire. Il me disait: ''Ne t'inquiète pas, je l'ai déjà fait avec mon autre cousine et elle a adoré''. Il a tenté de m'embrasser en faisant passer sa langue entre mes lèvres, mais je fermai mes dents et bougeais la tête dans tous les sens. Il a ensuite glissé sa tête dans mon tee-shirt et me mordillait les tétons. J'ai ramené mes bras le long du corps pour pouvoir le pousser. Cependant, il se frotta contre moi et pris ma main gauche pour que je lui touche son sexe. Je me débattais mais je ne pouvais rien faire. Il a défait ma ceinture et mit sa main dans mon pantalon. À ce moment-là, et heureusement, sa mère nous a appelé pour manger. Nous sommes descendus comme si ne s'était passé. En arrivant, ma mère m'a regardé et m'a fait signe de remonter un peu mon tee-shirt parce qu'on voyait un peu mon soutif. Ce que je fis de suite bien entendu. Après cela, nous sommes allés se coucher. Je dormais dans la même chambre que lui, sur un matelas pneumatique deux places. Je dormais donc à côté de mon petit frère de 10 ans. Le le,demain matin, tous était levé. Il ne restait plus que moi et mon cousin. Lorsqu'il s'est réveillé, il m'a demandé de le rejoindre dans son lit. Ce que j'ai fait (parce que je ne sais jamais dire non, qu'elle conne ptn). Il s'est collé contre moi et a posé sa main sur mon leggings là où il y a mon sexe... Heureusement, on nous appelé pour prendre le petit déjeuner.

    Je ne l'ai revu que l'année d'après pour Pâques, nous avions tous les deux pris un an. J'étais en haut dans la chambre de ses parents avec lui et mon cousin aîné de 20 ans. (Que je prends comme un grand frère) Nous jouions à Mario Kart sur DS. Lorsque mon ''grand frère'' est parti pour aller aux toilettes. Mon cousin m'a poussé contre le lit et m'a touché les seins, il a mis une jambe sur moi et a glissé sa main dans mon pantalon. Je me débattais et tentais de m'échapper. J'avais réussi à m'asseoir, mais il m'a pris le bras et je me suis retrouvée à nouveau contre le lit. Mon ''grand frère'' est arrivé, mais à cause de ses bruits de pas, mon cousin et moi, nous nous sommes relevés inextremis. J'ai retapé bien entendu mes vêtements et mes cheveux un peu en bataille. Mon ''grand frère n'avait rien vu''.

    Un an plus tard... 2019... lors de son anniversaire (encore), pour la première fois, il ne m'a pas demandé à ce que je me mette à côté de lui à table pour me caresser les cuisses. J'en étais contente et soulagée. Mais lorsqu'on s'est retrouvé rien que tous les deux, j'ai été prise de panique. Il a commencé par me caresser les cuisses et l'entrejambe. Il est ensuite allé aux toilettes et j'en ai profité pour parler avec mon meilleur ami que j'avais mis au courant trois semaines avant ce week-end là. Il m'a tout d'abord conseillé de ne pas me retrouver dans la même que pièce que lui toute seule... Sauf... petit bémol, les adultes s'en seraient rendus compte... et non merci. Il m'a ensuite dit de me faire vomir grâce à la technique de TWD, mettre ses doigts dans la gorge. Sauf, que cela ne fonctionnait pas. Il m'a alors demandé d'user de mes talents d'actrice pour faire semblant d'agoniser et de ne plus pouvoir bouger. Ainsi, j'irai à l'hôpital et je lui échapperai. C'est ce que j'ai fait. Lorsqu'il m'a vu à l'action, il s'est empressé de se mettre sur moi et de mettre une main sur ma bouche. Il m'a touché la poitrine, m'a embrassé et me caressait les cuisses. Lorsqu'il allait allé plus loin, son grand frère a ouvert la porte. En nous voyant, il n'a rien dit et n'a pas été choqué du tout. Il est juste reparti comme ça. Mon cousin s'est arrêté et je suis allée voir ma mère pour lui dire que j'avais une très grosse migraine. Elle m'a ramené illico presto. (À noter que mon cousin à une copine!)

    Quelques jours plus tard, j'ai décidé de parler à la fameuse cousine avec qui il l'aurait fait. Je savais comment elle s'appelait. J'ai donc regardé sur le compte facebook de mon cousin, le prénom de la fille en question, et j'ai trouvé. Nous avons parlé et je lui ai demandé. Elle m'a appelée et m'a dit que rien ne s'était passé entre eux, surtout qu'ils ont cinq ans d'écart. Elle m'a dit être choquée par ce qu'elle venait d'apprendre et m'a conseillé d'en parler à mes parents.

    Malheureusement, je ne souhaite pas en parler à mes parents, déjà, ce serait trop dur à dire. Mais surtout, je ne veux pas créer de conflits dans ma famille. Alors que faire? Si vous savez comment m'aider, je vous en prie, dites-moi. J'ai réellement besoin d'aide. Je ne vais pas pouvoir supporter ça longtemps.

    Je fais des cauchemars, je le vois me faire l'amour en me forçant ou me droguant. J'ai honte de moi-même, de mon inactivité. Je ne peux également plus supporter qu'on me touche si c'est un garçon. Hors, c'est assez embêtant. Je ne veux plus vivre dans la peur... Aidez-moi!!
     

  2. Maeva090405

    Maeva090405 Nouveau membre

    40
    2
    45

    Viens on va parler en privé bien sur si tu le souhaite
     
  3. zizogoto

    zizogoto Nouveau membre

    25
    1
    40
    Yes ^^ pas de problème.
     
  4. Jue

    Jue Légende

    1 493
    966
    150
    Il y a un moment si ce gars est réellement un taré ça vaut pas le coup d'essayer de le protéger sous prétexte que cela créerait des conflits dans votre famille. Sans déconner, tu le protège vraiment en faisant ça. Préviens tes parents, si ils écoutent pas va voir les flics, mais ne reste pas là sans agir. Et si jamais tu pense que tu préfère souffrir mais que ta famille reste unie, pense aussi qu'il peut s'en prendre à d'autres meufs, et que cela peut être empêché si tu en parles, parce que ce gars est dangereux.
     
    Otréré apprécie ceci.
  5. Another Nickname

    Another Nickname Nouveau membre

    47
    8
    45
    Wow c'est horrible comme histoire, bon j'ai un peu regardé le chat et selon tes dire c'est pas du fake. Alors comment t'expliquer... Ton cousin est un énorme violeur. Et ton "grand frère" a soit l'air d'être au courant soit il est complètement l'air d'être dans le même cas que ton autre cousin. Alors, franchement je comprend que ça peut être très dur à dire, et je comprend que tu ne veuilles pas créer de conflit, mais pour le coup tu es une victime. Ce n'est pas ta faute si il te viole (oui on appelle ça du viol). Donc voilà quitte à créer quelques soucis, je pense que si ce gamin est enfermé en pensionnat, la France ne s'en portera que meilleure. J'ai jamais entendu ça de ma vie, franchement. Ta cousine a raison d'être choquée, car ça l'est. Et tu ne te rends peut être par compte de à quel point c'est grave. Voilà bye.
     
  6. zizogoto

    zizogoto Nouveau membre

    25
    1
    40
    J'entends totalement, on me l'a déjà dit, et j'en ai déjà eu la réflexion, mais ce n'est pas aussi simple que ça d'en parler, encore moins dans une famille aussi éclatée.
     
  7. Jue

    Jue Légende

    1 493
    966
    150
    Ce n'est pas facile mais parfois il faut forcer la chance, sinon on n'a rien que de la douleur.
     
  8. zizogoto

    zizogoto Nouveau membre

    25
    1
    40
    Pour le coup, voilà, un commentaire constructif, j'en ai bien conscience, que ce qu'il m'a fait, mérite d'aller là où vont tous ceux qui en ont recours. Hors c'est vraiment pas simple d'en parler. Si j'en parle, c'est d'ailleurs pour trouver une solution.
     
  9. zizogoto

    zizogoto Nouveau membre

    25
    1
    40
    Oui je m'en doute, Ce week-end je devais en parler, mais ça a mal tourné, j'ai été contrainte de reporter (encore).
     
  10. Jue

    Jue Légende

    1 493
    966
    150
    Dans ce cas cherche directement une aide extérieure, que ce soit un de tes proches ou au niveau des flics, assistance sociale, maison des ados etc... Avoir un appui peut franchement t'aider.
     
  11. Another Nickname

    Another Nickname Nouveau membre

    47
    8
    45
    Bon, on connait pas grand chose de ta vie, car les solutions peuvent être très différentes en fonction des classes sociales, des ethnies, des religions, ou de ne sais je encore combien de choses. Donc essaye d'en parler à un.e ami.e de confiance et qui existe, et essayez de trouver une solution. C'est la meilleure chose à faire, tu auras peut être du mal à en parler à tes parents, mais ta.ton ami.e en aura sûrement beaucoup moins pour en parler aux siens et les adultes sont les meilleurs et souvent les seuls à pouvoir régler ce genre de soucis.
     
  12. Révolte

    Révolte Nouveau membre

    17
    1
    40
    C'est une situation insoutenable qui impacte ton estime personnelle. Je pense qu'il est temps de ne plus garder ça pour soi, car ce secret inavouable pourrait causer un traumatisme, si ça n'est pas déjà fait...
    Le mieux serait d'en parler à tes parents ; ils te soutiendront. Ensuite, bah faire une déposition et porter plainte, car même s' il n'y a pas eu de viol à proprement parler, il y a eu plusieurs attouchements sexuels non consentis.
    Il me semble avoir compris qu'il avait une copine. Il serait aussi bon de le dire à sa copine, car qui sait comment il pourrait se comporter avec elle aussi.
    En espérant avoir été efficace.
     
  13. Pereson

    Pereson Nouveau membre

    16
    0
    30
    Slt si tu veux ma mère a une un problème similaire si tu veux je viens bien lui demander comment elle a fais pour s'en sortir
     
  14. Wolfy33649

    Wolfy33649 Nouveau membre

    28
    8
    40
    C'est très dur d'en parler je te comprends tout à fait, pourtant c'est nécessaire. Si vraiment tu n'y arrives pas tu peux toujours écrire une lettre et la laisser sur la table du salon par exemple pour que tes parents la trouve ? Mais surtout ne reste pas seule, entoure toi de bonnes personnes :)
     
  15. AriaSA5

    AriaSA5 Nouveau membre

    12
    1
    40
    je suis d'accord avec Wolfy33649 si tu ne veux pas en parler écris-le? et sinon je ne sais pas si tu es au collège ou au lycée mais il doit bien y avoir une assistante sociale, ce serai peut-être plus simple d'en parler a quelqu'un d’extérieur a ta famille et former pour résoudre ce genre de situation