1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

Problème de mutilation

Discussion dans 'Problèmes généraux' créé par SunderNust, 8 Mars 2019.

  1. SunderNust

    SunderNust Nouveau membre

    12
    6
    40

    Hello tout le monde!
    Je viens à peine d’arriver sur ce site!
    Je ne sais pas si c’est el bon endroit pour en parler, mais au moins, ici je peux en parler normalement.
    A mon lycée, quand j’en parle (au peu en gens à qui j’en ai parlé ), on me dit et je suis folle, et on me tournant le dos.
    Je me mutile depuis des mois.
    En fait, je déprime vraiment.

    Je ne souhaite pas recevoir des messages de haine, mais seulement des messages qui peuvent m’aider.

    Merci de votre compréhension!
     

  2. Batman.

    Batman. Membre actif

    336
    176
    80

    Je vois pas en quoi mutiler te fait sentir mieux ? Il faut que tu en parles.
     
  3. nono1707

    nono1707 Membre actif

    105
    1
    55
    Si tu sens le besoin d'en parler, le mieux serait de le dire à tes amis proches, qui, normalement, devraient plutôt s'inquiéter que te trouver folle.
    (Enfin personnellement je n'aimerais que des personnes qui ne sont pas dignes de confiance sache ça de moi.)

    Pour ce qui est de la mutilation en soi, tu sais surement que c'est pas un moyen pour régler ta déprime et que ça ne fait que d'empirer les choses. Même si pour l'instant ça doit te sembler comme une solution. Plus tôt tu arrêteras mieux ce sera bien entendu, même si ça peut être dur.

    En tout cas, si tu veux parler, je veux bien t'écouter
     
  4. rêveuse nocturne

    rêveuse nocturne Médiateur Médiateur

    1 386
    968
    150
    Tu dois trouver un autre moyen d'évacuer tes sentiments, un sport ou une activité artistique par exemple, mais surtout en en parlant à quelqu'un. Je suis ouverte si tu veux approfondir la question, mes MP sont là
     
  5. SunderNust

    SunderNust Nouveau membre

    12
    6
    40
    J’ai essayer. Je fais de la boxe depuis quelques années, j’aime beaucoup, mais rien n’y fais. Mais j’ai essayé d’en parler, mais je n’ai pas envie.
    Mais merci quand même!
     
  6. SunderNust

    SunderNust Nouveau membre

    12
    6
    40
    Merci vraiment! Ça me fait du bien d’en parler même à travers un écran.
    Mais c’est très difficile d’arreter.
    C’est comme une sorte de drogue je suppose?!
    Et c’est la seule solution bien entendu pour moi parce qu’apres il n’y a aucun autre moyen que le suicide. (Je n’ai pas envie d’en arriver jusqu’à la)
    Parce que beaucoup de choses m’enerve ou me rendent triste, et je vais pas aller taper sur les gens qui m’enerve donc ça me libère d’un poids de le faire
     
  7. SunderNust

    SunderNust Nouveau membre

    12
    6
    40
    A vrai dire, ça peut sembler bizarre, mais moi non plus.
    Comme je l’ai dis, c’est sûrement une façon d’exprimer mes sentiments sans faire du mal aux autres, et les laisser en dehors de tout
    Et quand je le fais, ça va beaucoup mieux
    Donc je me dis, pourquoi arrêter?

    Et puis, je ne vais pas très loin. Et je soigne mes coupures après.

    Donc je sais pas‍♀️
     
  8. Batman.

    Batman. Membre actif

    336
    176
    80
    Faut que tu arrêtes de te torturer même si après tu te soigne et même si cela cela peut te faire sentir un peu mieux. A force c’est dangereux pour ta santé,c’est pas une pratique à prendre à l’an legerte ça peut avoir d’en lourde conséquence. Peut être aller voir un psy ? Dire à tes parents qu’en se moment c’est pas top top tu passes pas une très bonne période ? Peut être qu’ils seront compréhensifs
     
  9. Harvey

    Harvey V.I.P V.I.P

    57
    20
    45
    Salut,

    Je me suis aussi mutiler quand jetait plus jeune, et oui c’est une drogue comme la masturbation tout simplement car dans les deux pratique cela libère de la dopamine.
    C’est comme fumer de l’herbe, il y a rien d’addictif mais notre conscience aime bien ça et en redemande pour aller « mieux ».

    Pour arrêter, j’ai du me déscolariser pendant quelques mois, le collège était enfaite le danger. Il faut que tu trouve ta souffrance à toi, si c’est le faite d’être seule, allez sur le forum est déjà une bonne nouvelle car tu fais la démarche et ne te renferme pas sur toi même.
    J’ai aussi vue un psychologue pendant 4-5 séances seulement, je lui ai dis des choses personnel et tout s’est super bien passé. Il était ferme mais me faisais voir la vérité des choses (Je me rappel, il m’avais demander un jour, d’aller casser la gueule d’un de mes harceleurs et que tout serais résolue : Mon frère a fais une descente surprise à mon college sans que je le sache et à foutue un bon coup de pression à un des harceleurs, résultat, un jour plus tard je n’avais pas reçus aucune insulte etc.)
    Il faut que tu trouves TON ou TES problèmes, et c’est à ça que sert le psy.





    Bon courage.
    Passe en privé si tu souhaites parler plus en détails ^^
     
    rêveuse nocturne apprécie ceci.
  10. The spirit dead

    The spirit dead Membre actif

    203
    34
    65
    Je comprend moi c pareil,stv parler etc viens MP
     
  11. SunderNust

    SunderNust Nouveau membre

    12
    6
    40
    Hum...
    Si je le dis a mes parents ils vont eux aussi me prendre pour une folle, et me gueuler dessus toute la soirée en me rappelant que c’est dangereux etc...
    Et je suis déjà allée voir un psy mais ça n’a pas vraiment arrangé les choses...
     
  12. SunderNust

    SunderNust Nouveau membre

    12
    6
    40
    J’ai déjà essayé. J’ai trouvé mes problèmes, mais malheureusement ils n’y a rien pour les régler...
    Et puis, j’en ai déjà parlé à mes parents, mes problèmes ne sont pas réellement pris en compte vu qu’il ne font rien pour m’aider.

    Mais, j’ai déjà commencer à ralentir un petit peu, mes parents ont vu mes marques et j’ai trouvé une excuse debile, donc si ils remarquent que j’en ai beaucoup, je vais plus savoir quoi dire...

    J’ai également vu un psy, mais ça n’a pas servi à grand chose.
    Ma mère a cru que j’etais en dépression, mes parents pensaient que je voulais me suicider, du coup les conversations avec le psy étaient différentes de celles que j’imaginai...
    Merci.
     
  13. Salut, Si t’es parnet ne comprennent pas alors il faudrait que un soir ou quand tu a un momment tu leur disent très clairement que tu doit leur parler puis tu leur explique ils t’aideron quoi que tu ai fait se sont tes parent ils t’aiment cette peur etre qu’il te gronderon un peu ou plus mais une fille qui se mutilée sa peut faire un choc tu sait. Enfin bref et pour la mutilation quoi que tu fasse il peut rester des traces qui resteront à vies des traces qui pourraient mètre ta santé en danger ! Quoi que tu décide faire courage :)
     
  14. SunderNust

    SunderNust Nouveau membre

    12
    6
    40
    Merci, c’est gentil!
    Mais je ne pense pas que leur en parler serait une bonne idée.
    Je préfère en parler à d’autres gens... Mais qui?
    Et t’inquiete pas je fais attention quand je le fais je ne vais pas trop loin!
     
    Zoé tout simplement ^-^ apprécie ceci.
  15. Même me si tu ne va pas trop loin mis noust à bout sa devien dangereux ! Je pense que tu peut appeler un numéro un peu comme le harcèlement que tu peut appeler pour leur en parler ils te donneront des conseils