1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

Un peu de poésie!

Discussion dans 'Poésie, écriture, théâtre' créé par Laurannie, 13 Septembre 2018.

Tags:
  1. Laurannie

    Laurannie Membre

    70
    18
    45

    Bonjour à tous!
    Dans un élan de poésie, j'ai eu envie de créer ce topic pour faire ici de la poésie, que ce soit amateur ou plus avancé, tout est reçus! La poésie est toujours agréable, pourquoi s'en privée? Tous les sujets sont abordables, mais il faut que ce soit poétique! à vos claviers!
     
    Le navet et Edwin aiment ça.

  2. Edwin

    Edwin Membre actif

    128
    60
    65

    « Une fille me fait chier.

    Aidez-moi s’il vous plaît !

    Je vais commencer à étouffer

    Par cette chieuse très douée...


    Une fille me fait chier.

    Depuis plusieurs années.

    Je sais même plus comment ça a commencé

    Tellement ça fait longtemps dans le passé.


    Une fille me fait chier.

    Aidez-moi s’il vous plaît !

    Je pars en courant

    Mais je suis toujours rattrapé...


    Une fille me fait chier.

    J’essaie de me cacher.

    Mais elle arrive à me trouver

    Même aux endroits protégés !


    Une fille me fait chier.

    Je n’arrive pas à m’en débarrasser.

    Elle n’arrête pas de me coller

    Donc m’emmerde toute la journée !


    Une fille me fait chier...

    Aidez-moi s’il vous plaît...

    Je veux en finir

    Sinon je vais mourir...


    J’ai des doutes sur ça...

    Pourquoi elle fait ça ?

    Je dois connaître la vérité

    Donc j’ai des questions à lui poser.


    Dès mon arrivé,

    Je lui ai demandé :

    « Eh ! Pourquoi tu me fais chier ?

    Je ne t’ai rien fait pas vrai !?


    La fille me regarda, sans soucis,

    Puis se retourna et s’en alla.

    Mais juste avant, elle me répondit

    « Je sais pas, juste j’adore vraiment ça ! »


    Dès que je suis rentré chez moi,

    Je m’assis et réfléchis

    À ce qui c’est passé là-bas,

    Donc à mes TRÈS GROS soucis.


    Je suis allé dans ma chambre

    Et regarda sur le Net,

    Tapa ma question et

    Chercha une réponse nette.


    Malheureusement, j’ai rien trouvé,

    Même si je recherchais.

    J’ai décidé d’arrêter,

    Et alla me reposer.


    1 semaine plus tard, rien n’a changé,

    Toujours le même topeau.

    Elle me fait chier,

    Toujours avec le même scénario...


    ASSEZ !

    Cela doit s’arrêter !

    Je vais lui dire ce que je pense,

    Et elle... ELLE VA EN PAYER LE CENS ! (1)

    (Payer le cens : payer ce qu’elle a fait )


    C’est alors qu’un jour je m’approchai d’elle,

    Et c’est là que je la vis.

    Bizarrement elle était plus belle...

    Mais ça je m’en fit ! (2)

    (Je m’en fit : je m’en fiche/fout)


    Alors, elle me dit : « Tu veux quoi ? »

    Je répondit : « Tu devrais savoir toi !

    Je veux que tu arrête de m’énerver !

    Car un jour ça doit s’arrêter ! »


    Soudain, en colère, je cris :

    « Et ce jour, c’est aujourd’hui ! Alors tu m’oublies ! »

    Pour bien me monter, je dis : (3)

    « Et si tu recommence..., je te montrerai ma folie... »

    (Me montrer : monter de quoi je suis capable)


    Soudain, elle s’enfuit apeurée.

    Enfin du calme et de la sérénité !

    J’attendais ça depuis si longtemps

    Que j’ai crus ne jamais y arriver...


    Depuis 1 mois, elle est distante.

    Heureusement pour moi, ça m’entente (4).

    Mais alors pourquoi quand je l’approche,

    Elle rougit, s’enfuit puis me reproche ?

    (Ça m’entente : ça me convient)


    Me reprocher de quoi ? De lui parler !

    Même ses amis m’empêchent’ de l’approcher !

    Bon, je comprends pourquoi,

    Vu ce qui c’est passé il y a 1 mois...


    Mais un jour, à la cour de récréation,

    Moi qui était tranquillement assis sur un banc,

    Elle est venu vers moi et me dit avec hésitation :

    « Si j’ai une chose impossible à dire, me croirait-tu vraiment ? »


    Je l’ai regardé, surpris, puis réfléchis.

    Mais après, elle rougit plus qu’avant puis s’enfuit.

    Je fus très troublé et en mode pensif (5).

    Mais après un soupir, je me remis en mode passif (6)

    (Mode pensif : quand t’es pensif ; mode passif : quand t’es passif)


    Le lendemain, elle n’était pas ici (7)

    Heureusement pour moi à vrai dire.

    C’est alors que je m’endormis...

    Et fit un rêve qui fait mourir... (8)

    (Ici : au collège ; qui fait mourir : qui fait peur )


    « Pendant que je rentrais chez moi, je lavai les yeux.

    Malheureusement cachés, je ne pus pas bien voir.

    Mais j’étais sûr d’une chose, même si c’était impossible :

    Au dessus de moi, il y avait un soleil noir... »


    « Une fille », partie I, Edwin l’Immortel












    Petit cadeau de ma part :


    Si je vous écrit,

    C’est que je suis en vie.

    Car ce que vous allez ‘’entendre’’

    Va probablement vous surprendre...


    « Une fille », partie II, 1er quatrain, Edwin l’Immortel



    Merci d’avoir lu !
    J’aimerai votre avis sur cette poésie s’il vous plaît.
     
    LyT24 apprécie ceci.
  3. someone_lost

    someone_lost Membre chevronné

    615
    171
    80
    Je mène une lutte
    Pleine de tumulte
    J'essaie de ne pas fléchir
    À ce terrible désir
    Celui de t'attraper
    Et de me soulager
    Une semaine sans ta présence
    Déjà mon âme est pleine de béance
    Tu ne me causes que des lésions
    Je ne le sais que trop bien
    Mais je suis si soulagée
    Après avoir tracé
    Ces nombreux traits rageurs
    Afin d'évacuer la douleur
    J'ai l'impression que la tornade
    Qui se joue dans mon âme
    S'est enfin apaisée
    Et cela pour l'éternité
    Tu m'offres du sursis
    Mais pas de véritable répit
    Je désire stopper cette addiction
    Qui n'est qu'aliénation
    À cette douleur physique
    Dans le but de combler le manque
    Mais c'est si compliqué
    Je ne sais comment me débrouiller
     
    LyT24 et Edwin aiment ça.
  4. Edwin

    Edwin Membre actif

    128
    60
    65
    Magnifique...