1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Rejoins la communauté de jeunes la plus active de France 

!! C'est gratuit et rapide clique-ici !!

Si tu veux aider, échanger, rencontrer de nouvelles personnes ou être aidé tu es le/la bienvenu(e) 

Tu auras accès à la totalité du site (chat, fonctionnalités, etc.)

Végétarienne !

Discussion dans 'Cuisine' créé par jaipasdepseudo, 24 Août 2016.

  1. jaipasdepseudo

    jaipasdepseudo Nouveau membre

    14
    0
    0

    Bonjour j'ai un problème je voudrai être végétarienne (mais juste de la viande pour l'instant), j'ai bientôt 15 ans mais

    Mon père ne comprend pas mon choix il veux que j'en mange mais chaque fois que je vais en manger j'ai envie de vomir parce que je sais comment sont tués les animaux dans les abattoirs et leurs conditions de vie !

    Je ne sais pas comment lui faire comprendre svp aidez moi !
     

  2. Snapyou2

    Snapyou2 Membre chevronné

    711
    1
    55

    Ils ne vont pas te forcer à manger de la viande quand-même? ^.^"

    Sinon il faut aller leur parler (d'habitude les parents écoutent leurs enfants pour leur bonheur) avec des arguments (déjà pourquoi pas les conditions de vie, mais aussi que pour ta santé il y a plein de substituts à la viande qui font très bien le travail, etc)

    Faut aussi voir si tu veux vraiment être végétarienne ou plutôt manger de la viande dont les animaux ont été élevés en plein air et abattus correctement (parce que ça existe encore dans ce monde de brutes heureusement), c'est ce que fais perso (je mange très peu de viande mais de qualité).
     
  3. A-méthyste

    A-méthyste Nouveau membre

    34
    0
    35
    Moi aussi je veux etre végétarienne mais c'est compliqué quand tu vis chez ta famille ...
    Le mieux c'est d'attendre l'age adulte ce serai mieux mais comme tu n'arrette pas de vomir je pense qu'il est urgent que tu n'en mange plus
    Alors je te propose de trouver un adulte qui lui meme est végétarien une mere de tes amies ou les pote à ton pere et a ta mere ou bien un youtuber ou une youtubeuse Mais deja faudrai savoir pourquoi il ne veux pas
    Ou sinon tu vas à la main forte tu lui vomi dessus de la viande il comprendra XDD ( je rigoole )
     
  4. doudouille

    doudouille Légende

    1 722
    1
    0
    Ce qui préoccupera le plus tes parents, c'est ta santé.

    Tu peux, par exemple, leur transmettre ce document :

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Il s'agit de la position officielle de l'ADA, qui est la plus grande association de nutritionnistes du monde avec près de 72000 membres, et qui conclue que :
    "La position de l'Association Américaine de Diététique est que les alimentations végétariennes (y compris végétaliennes) bien conçues sont bonnes pour la santé, adéquates sur le plan nutritionnel et peuvent être bénéfiques pour la prévention et le traitement de certaines maladies. Les alimentations végétariennes bien conçues sont appropriées à tous les âges de la vie, y compris pendant la grossesse, l'allaitement, la petite enfance, l'enfance et l'adolescence, ainsi que pour les sportifs."

    Pour montrer que tu ne te lances pas n'importe comment là-dedans, le mieux est de proposer un bilan nutritionnel par prise de sang avant ton changement d'alimentation (sait-on jamais, il pourrait y avoir déjà des insuffisances ou des carences) puis de promettre d'en faire une autre 1 an après ton changement d'alimentation, pour voir si celle-ci a eu un impact négatif (pour la plupart des gens, elle a un impact positif).

    Ce à quoi il faut faire attention quand on passe végétarien, c'est à la diversité de l'assiette. Certains retirent juste la viande de leur assiette donc si leur alimentation était basé, comme beaucoup, sur 1 viande + 1 féculent, ils ne se mettront qu'à manger des féculents et vive les carences ! Il y a toute une richesse de végétaux à notre disposition (légumes, légumineuses, céréales, graines, champignons...). Je te conseille de regarder et de partager avec les cuisiniers de la famille, quelques blogs de recettes végétales, ça donne envie :

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.



    Aussi, l'Association Végétarienne de France (AVF) a créé ce "Guide du végétarien débutant", ça pourrait t'être utile pour faire ta transition correctement et pour rassurer tes parents :

    Bonjour visiteur, merci de vous inscrire ou de vous connecter pour pouvoir consulter ce lien.


    Si tu arrives à les rassurer sur la partie santé, le plus difficile sera probablement qu'avec ton âge ils penseront que ce n'est qu'une lubie d'ado : ce sera donc à toi de jouer pour montrer que ce n'est pas le cas et il n'y aura que le temps qui permettra de le prouver.

    Enfin, juste une petite remarque : les végétariens ne mangent pas de parties animales (ni viande ni poisson ni gélatine ni présure). Pas mal de gens se trompent dans les définitions, et ça créé beaucoup de confusion et un petit préjudice aux végétariens. Si tu gardes le poisson, le bon mot (s'il faut vraiment se mettre dans une case) est pescetarien. Tu trouveras probablement des gens qui utilisent le terme pesco-végétarien mais il s'agit d'un non sens total et tout le monde retient que la fin (= les végétariens mangent du poisson).

    Désolée, mais je ne peux pas laisser passer ça : il n'existe aucune méthode pour tuer un être vivant sentient non consentant de manière correcte ou respectueuse. C'est juste antinomique quoi !
     
  5. Snapyou2

    Snapyou2 Membre chevronné

    711
    1
    55
    Tout dépend de ce qu'on entend par respectueux. Pour moi tuer un animal qui a vécu une bonne vie et le faire proprement sans qu'il souffre je n'y vois pas de réel problème. Mais pour d'autres c'est une tragédie. Dans le cycle de vie il y a les herbivores et les carnivores. On me laisse le choix? Je profite un peu des deux. Si l'évolution nous a permis de manger et de digérer la viande c'est parce qu'il y a une raison, alors forcément je me laisse (rarement) tenter. Et perso je ne vois pas de grosse différence entre tuer une carotte ou une poule au sens moral. Si pour vivre faut tuer je survis.
     
  6. doudouille

    doudouille Légende

    1 722
    1
    0
    D'après le Larousse, respect = sentiment de considération qui porte à traiter avec des égards particuliers.
    Le minimum de considération envers un être vivant sentient ne serait-il pas au moins de le laisser en vie ?

    Qu'est-ce qu'une bonne vie ? Même chez les petits producteurs, l'animal n'a pas une bonne vie :
    * privé de liberté
    * débecqué / castré à vif
    * broyé
    * séparé de sa mère avant le sevrage
    * abattu à l'aube de sa vie
    etc..

    Les animaux souffrent même avec l'étourdissement. Comment veux-tu qu'abattre un animal qui ne veut pas mourir soit simple et sans souffrance ?
    As-tu entendu parler des vidéos filmées par L214 en caméra cachée dans des abattoirs : tous font souffrir, qu'ils soient hallal ou pas, bio ou pas ou je sais pas quoi.

    Evidemment, tu te doutes que je fais partie des "Autres". Je pense que c'est une question éthique qui se pose à nous. La seule réponse cohérente que j'ai trouvé a été de devenir végane. Cela m'a pris du temps : il a fallu que je sois informée des problèmes de souffrance animale, de la possibilité de vivre sans problème de santé (et en gardant du plaisir) sans tuer d'animaux, que je me défasse de ma dissonance cognitive, que j'abandonne mon spécisme... que je remette en cause beaucoup de chose que je pensais acquises et que j'accepte d'avoir été à côté de la plaque pendant des années quand je disais que j'aimais les animaux mais que je les mangeais. C'est la plus grosse remise en question que j'ai fait dans ma vie.

    Alors vois-tu, l'être humain n'est ni herbivore ni carnivore.
    A la base (hommes préhistoriques), il était frugivore (= qui se nourrit de fruits mûrs, de légumes frais, de graines et de noix) et parfois il agrémentait ses repas de quelques insectes (10%). Même les céréales, à la base, ne font pas partie de notre alimentation (d'où les intolérances au gluten d'ailleurs).
    En raison des aléas climatiques, nos ancêtres ont été CONTRAINTS de manger de la viande et seuls ceux capables un minimum de la digérer ont survécu suffisamment pour procréer et transmettre leur capacité (c'est le principe de la théorie de l'évolution). On dit alors que l'humain est devenu "omnivore opportuniste". Pas de "raison" particulière à cela (comme s'il y avait une volonté surnaturelle de faire aller l'humain dans un sens sans qu'il puisse se poser des questions par la suite sur le bien fondé ou non de son évolution : ceci se pose aussi sur les questions de l'évolution technologiques, OGM, nucléaire, et Cie...).
    Omnivore signifie qu'on peut, dans une certaine limite, ingérer des protéines végétales et des protéines animales, mais que l'on DOIVE le faire (pour survivre).
    Nous ne sommes plus dans une période de pénurie ou dans une situation de survie comme l'était les hommes préhistoriques ou comme le sont certaines personnes sur cette planète (famine, esquimeaux...) : je ne vois pas pourquoi nos choix éthiques du quotidien devraient se baser sur la situation de ces gens et pas sur la nôtre.

    Nan mais t'as pas compris, je suis végane non pas parce que j'aime les animaux, mais parce que je déteste les plantes :grin:
    Plus sérieusement, la carotte est un être vivant. La poule est un être vivant sentient, c'est-à-dire qu'elle ressent la douleur voire des émotions. Ce qui fait une GROSSE différence je trouve.
    De plus, il est possible de vivre en bonne santé sans manger de produits d'origine animale; par contre, il est impossible d'arrêter et les produits animaux et les produits végétaux sans mourir rapidement. Ça rentre en ligne de compte aussi.
    Quitte à choisir, vu l'immense quantité de végétaux qu'il faut pour nourrir le bétail (70% des terres agricoles de la planète), être végé "sauve" bien de plantes que de manger uniquement de la viande.

    Ce n'est pas le cas de ta situation. Tu n'en a pas besoin pour survivre. Si tu mange de la viande (et que j'en mangeais il y a encore quelques temps), c'est pour des raisons de culture (ce qu'on appelle le "carnisme", mot qui n'est pas une insulte mais perçu souvent comme ça par les non-végés) et de plaisir gustatif. Sont-ce 2 raisons suffisantes pour continuer à exploiter et tuer des êtres vivants sentients ?
     
  7. Snapyou2

    Snapyou2 Membre chevronné

    711
    1
    55
    Bah personnellement oui. J'aime le goût de la viande et même si j'en bouffe très très peu (une à deux fois par mois), je difficilement m'en passer. J'ai trouvé une forme d'équilibre qui me correspond bien, je suis pas le genre de personne qui va tous les jours au carrefour du coin acheter 3 steaks d'Argentine qui provient de bétail bourré d'OGM. J'irais pas jusqu'à dire que je suis un exemple sur ce point-là, par contre je sais exactement ce que je fais en bouffant ma viande, je sais d'où elle vient, le nom de l'animal tué, l'endroit d'abattage. Ça peut même sembler con mais je remercie l'animal avant de le manger. Je crois pas que je suis le mec à blâmer comme tu le fais.

    Ça risque de te paraitre un peu radical mais je vais pas changer et arrêter de bouffer ma rondelle de saucisse tous les deux week-end alors que je reviens d'Amérique du Sud et que les gens là-bas bouffent de la viande hachée au petit-déj.
     
  8. doudouille

    doudouille Légende

    1 722
    1
    0
    J'ai simplement et respectueusement exprimé mon point de vue sur tes propos, avec lesquels, en l’occurrence, je suis en totale désaccord. Si le sujet touche à l'éthique, cela ne veut pas dire que je te méprise pour autant.
    Ne peut-on pas être en désaccord et en discuter sans se sentir agressé par l'autre ?
    J'ai essayé d'être bienveillante pourtant... Mais c'est sûr que parler de souffrance n'invite pas à se sentir zen...
     
  9. Snapyou2

    Snapyou2 Membre chevronné

    711
    1
    55
    Non, y a pas de quoi s'énerver en effet, on peut continuer tranquillement sans problèmes hein.

    Du coup t'as quoi à dire contre le latino lambda qui mange de la viande à tous les repas?

    (en Colombie, j'en entendu dire "mange au moins ta viande" à la place du "mange au moins tes légumes" d'ici. Je trouve ça déplorable quand-même... Surtout qu'au moins 20% de la viande qu'ils achètent finissent dans la poubelle)
     
  10. doudouille

    doudouille Légende

    1 722
    1
    0
    Bah forcément un monde idéal pour moi serait un monde végan : comme le serait un monde sans racisme ou autre. Après, je passe pas mon temps à juger l'assiette des autres (sinon :fuuu: )

    Surtout, je ne me permets plus de juger des peuples sur leur consommation d'animaux, sachant que finalement notre peuple ne fait pas mieux :
    * j'étais choquée avant des peuplades qui mangent du chien, alors que maintenant je me dis quelle différence à manger du chien ou du cochon (même comportementalement, ils sont très très proches en réalité en plus !)
    * le gaspillage de la viande, c'est un fait avéré en France aussi, même si j'ai pas de pourcentage exact en tête
    ...

    Mais, à mes yeux, peu importe ce que des gens font à Pétaouchnok, c'est le choix de ce que j'achète / qu'on achète et mange quotidiennement qui m'importe (et puis bon, je suis sur ce forum pour débattre moi à la base !). L'argument de justifier le "bien-fondé" de quelque chose qui fait du mal (en l'occurrence à des animaux) en se basant sur le fait qu'ailleurs ou dans d'autres temps, c'est ou c'était pire, n'est pas un argument qui me convainc.
     
  11. Snapyou2

    Snapyou2 Membre chevronné

    711
    1
    55
    T'façons je crois pas qu'on va réussir à se convaincre d'une façon ou d'une autre ^.^"

    Ouais, c'est comme les gens qui critiquent le bio, en disant "les normes ne sont pas trop respectées ou bien y a des champs OGM à côté", mais c'est le mouvement qui importe. Perso je suis un fan de fairtrading :)

    D'ailleurs, pour le cochon et le chien, ça ne me dérangerait pas de goûter à du chien. Je fais vraiment pas difficile niveau bouffe (une fois j'ai bouffé des criquets que j'ai tués+grillés moi-même, c'était trop bon!), le seul truc que je peux pas bouffer c'est le cerveau.

    Mais 100% d'accord sur le fait que c'est d'abord l'individualisme qui doit être changé avant qu'il y ait un effet sur la masse. Reste que c'est assez choquant de te faire servir des estomacs de poulet le premier matin...
     
  12. doudouille

    doudouille Légende

    1 722
    1
    0
    Trop de trucs dégueu dans ton post :puke:

    Tant pis si on n'est pas tombé d'accord à la fin de ce débat (c'est rare de toute façon), on a tous les 2 pu exprimer ce qu'on pensait. Je ne vais pas développer pour pas pourrir le topic initial, mais peut-être que les raisons environnementales du véganisme t'intéresseront plus que le côté éthique animal : je t'invite à te renseigner, si tu le souhaites, sur l'impact écologique de la consommation de viande par rapport au régime végé.

    De toute façon, mon but n'est pas de te convaincre tout de suite, mais de m'immiscer, tel un message subliminal, dans ton cerveau et ainsi dans quelques années tu seras plus végan que moi, tu vas voir :wink:
     
  13. Luce

    Luce Nouveau membre

    43
    1
    35
    Ces deux propos se rejoignent. Il m'exaspère de constater que de la viande finisse par pourrir dans des conteneurs à ordures, car ceci signifie que des animaux ont souffert leur abattage sans en faire profiter aucun estomac.
    :cry:
    Bana toloya draga va sint kazokeved. Rabatera va tena ke atela ton zaxara koe doritak va jin tabodjar, kiren batcoba sugdalar da sulem va artblira va int volplinon yotcayad metuvaleason va beta uvoona.
    :cry: